Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


l'Espagne, toujours !

Publié le 2 Décembre 2009, 00:00am

Catégories : #à gauche - toutes !

Un nouveau Front de Gauche se dessine en Espagne.

Plus de mille personnes s'étaient réunies ce samedi 28 Novembre au cœur de Madrid pour le meeting de lancement du processus de refondation d'Izquierda Unida.
Créée autour de la campagne pour le non au référendum sur le maintien de l'Espagne au sein de l'OTAN en 1986, Izquierda Unida est une coalition de plusieurs partis de la gauche anticapitaliste républicaine dont la dynamique tendait à s'épuiser depuis plusieurs années. Le processus de refondation et d'ouverture aux mouvements sociaux et aux autres partis de gauche qui se met en marche aujourd'hui est un immense espoir pour beaucoup de militants d'Izquierda Unida et de citoyens de gauche venus des mouvements sociaux et souvent déçus d'un PSOE qui n'en finit plus de dériver sur la voie du social- libéralisme.

« Nous voulons faire comme le Front de gauche » affirment certains militants dans l'assistance. Des jeunes surtout, qui suivent avec intérêt les évolutions du Front de Gauche français et s'inquiètent de savoir si le NPA va finir par nous rejoindre.
En Espagne la Izquierda Anticapitalista, l'équivalent du NPA Français, a refusé d'envoyer des représentants au meeting de lancement de la refondation. Pablo Igliesas, professeur de sciences politiques et signataire de l'appel d'Izquierda Anticapitalista, a néanmoins pris la parole lors de ce meeting pour saluer les efforts d'autocritique et d'ouverture d'Izquierda Unida et rappeler la nécessité pour l'autre gauche de prendre le pouvoir par les urnes.

« Nous accouchons aujourd'hui d'un cristal délicat ». C'est ainsi que Cayo Lara, coordinateur général d'Izquierda Unida, commence son intervention.  « Mais, poursuit-il, si nous ne nous rendons pas capables de nous entendre(...) nous allons frustrer tous les espoir que nous faisons naître aujourd'hui. Nous avons plus de points d'accord que de désaccord. Concentrons-nous sur ce qui nous unis plutôt que sur ce qui nous sépare ».
Ce qui unit les camarades d'Izquierda Unida et les mouvements altermondialistes, syndicaux, féministes, d'immigrés, ou encore d'étudiants qui les rejoignent? « La répartition équitable des richesses produites par les travailleurs ; la volonté de préserver la « terre mère » ; l'intransigeance en matière de parité ; l'affirmation qu'on ne peut construire la paix en massacrant des peuples ; la revendication d'une éducation publique et laïque ; le droit à une mort digne ; la promotion de la coopération comme alternative à la concurrence ; la conviction que les valeurs de l' « avoir » doivent s'effacer face aux valeurs de l' « être », de l'être humain en particulier ; la défense du principe de solidarité » énumère Cayo Lara. « Autant d'utopies que nous construirons ensembles en faisant le pari de l'union pour un avenir meilleur » conclue-t-il sous un tonnerre d'applaudissements.

La présence du Parti de Gauche, seul parti étranger présent à Madrid pour cet événement, a été chaleureusement saluée et appréciée, tout comme la vidéo de Jean-Luc Mélenchon adressant en espagnol tout son soutien au processus de refondation d'Izquierda Unida.

Nul doute que ce moment marquera l'histoire de l'autre gauche espagnole.
Adelante camarades ! Une dynamique nouvelle à gauche naît partout en Europe et nous en sommes tous ensemble les protagonistes ! Rendez-vous en Juin pour nos Congrès respectifs !

Céline Meneses

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents