Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


des nouvelles de la gauche

Publié le 8 Septembre 2010, 23:00pm

Catégories : #à gauche - toutes !

 

bouquin gabrielLa Gauche par l’exemple est née et le bébé se porte bien. Certes, la gestation nous aura pris un peu de temps mais l’enjeu en valait la peine. Alors que je me dirige vers Quimper, pour participer à un débat sur l’eau avec Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France-Libertés, je peux prendre quelques instants pour revenir sur ce que je qualifie volontiers d’événement politique.
Oui, nous avons créé la Gauche par l’exemple, association des élus du Parti de Gauche et Apparentés. Pour ceux qui n’étaient pas là, la création d’une association d’élus peut paraître anecdotique. Mais je peux vous assurer, en ce qui nous concerne : il s’agit d’autre chose. Nous avons appris de nos expériences passées dans différentes associations du genre et avons voulu mettre en actes nos propres mots : faire de la politique autrement. En premier lieu, je fais miens les mots de ma camarade et amie Danielle Simonnet,  conseillère de Paris : « L’élu est avant tout un militant exemplaire du Parti de Gauche. Son rôle est de faire la preuve par l’exemple qu’une politique de rupture est possible, que la radicalité dont nous sommes porteurs peut se traduire en actes de transformation sociale. (…) Par ailleurs, l’élu du Parti de Gauche est un porte-voix. À ce titre, pas une grève ! pas une lutte ! sans la présence des élus du PG ! Car, chaque fois que nous y sommes, nous légitimons la lutte. » Je ne peux que me retrouver dans cette approche alors que j’étais encore, lundi entre midi et deux, aux côtés des enseignants du lycée Jean-Baptiste-Corot, à Savigny sur Orge, pour réclamer des postes de professeurs en plus.

Mais notre association se veut aussi digne de porter son nom. Je m’explique. Comme vous avez pu le lire au fil de mes notes sur ce blog, nous ambitionnons de faire la preuve par l’exemple, par notre action d’élu, que nos choix de transformation sociale et politique sont viables. A partir du terrain sur lequel nous sommes investis, nous créons les pratiques qui vont permettre, demain, de changer radicalement la donne en France. Quel enjeu ! Comme c’est stimulant ! Il ne s’agit plus de gérer le quotidien mais, avec les citoyens, de changer la donne quel que soit notre niveau de responsabilité.


Pratiques de combateau.jpg

Comme nous sommes responsables au premier chef de la mise en œuvre de la politique de notre parti – chez nous, les élus ne sont pas « autonomes » vis-à-vis de l’organisation -, nous avons profité de l’assemblée générale constitutive de la Gauche par l’exemple pour poser les bases d’un premier Répertoire des pratiques de combat en faveur de la révolution citoyenne .Cet inventaire permet de recenser les bonnes pratiques : mise en place d’un éco-quartier à Limeil-Brévannes (94) ; d’un budget participatif à Grigny (69),la régie publique de l'eau de Chateldon, le retour en régie publique pour le cinéma à Viry-Chatillon, j’en oublie forcément… mais ce recueil recense aussi des motions, des argumentaires élaborés par nos camarades qui ne sont pas à la tête d’exécutifs locaux voire qui sont dans l’opposition.
Notre réseau d'élus engagera ses actions selon la méthode et avec les objectifs politiques du Front de gauche notamment l'Association nationale des élus communistes et républicains. Nous souhaitons également élaborer des convergences de lutte avec l’ensemble des élus de l’autre gauche.
La Gauche par l’exemple est donc née. Et une de ses premières prises de position, après avoir adopté une résolution pour construire la gratuité des services publics locaux, a été de s’engager contre la politique du gouvernement de droite à l’endroit des Roms. Je veux m’y arrêter quelques instants tant j’ai été choqué de l’expulsion des Roms de Fleury-Mérogis, mardi 7 septembre aux aurores, et surtout des conditions dans lesquelles a été opérée cette expulsion. Imaginez que des élus de la République, socialistes qui plus est, se sont interposés entre les militants associatifs venus s’opposer à cette expulsion, et les forces de l’ordre. Je suis proprement révolté par cette attitude qui voit des élus de gauche collaborer à une opération de basse police politicienne. C’est la gauche par le contre exemple ! 
Je vous invite enfin à venir nous retrouver sur le Stand du parti de gauche à la fête de l'Huma cette fin de semaine.

 
Gabriel Amard
 

 

Résolution de l’association la Gauche par l’exemple relative aux Roms

Résolution de l’association la Gauche par l’exemple sur construire la gratuité des services publics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents