Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Vous croyez qu'ils le font exprès ?

Publié le 25 Octobre 2012, 23:00pm

Catégories : #billets d'humeur

Parce que là, ça commence vraiment à faire beaucoup, non ?

valls-concert.jpgNous parlions ici même il y a peu de l’influence du tricot rayé sur le moral de la ménagère face à son mixer en panne. Ça ne nous a pas rapporté que des compliments, ce défilé des vanités. Mais quoi, ça vient de droite, c’est de bonne guerre.

Par charité (oui, quand il s’agit d’eux, j’emploie volontiers ce mot que je déteste !), nous avions évité de revenir sur l’autre figure de mode, celui qui dégaine le pétard et la barrette plus vite que son ombre… Mais lui non plus ne s’est pas fait que des copains sur ce coup-là ! Bon, il aura eu le mérite d’essayer, c’est déjà ça !

On passe au premier de la classe, le chouchou de tous les profs, celui qui chez Sempé se transforme vite en tête à claques. Lui aussi, c’est un cas, dans la communication. Lui, ce n’est pas d’un mixer qu’il s’est équipé. C’est d’un violon. Celui de son épouse. Oui, Manuel Valls (vous l’aviez reconnu, avouez !) est marié à une violoniste. Ah bien sûr, pas de celles qu’on va écouter salle Gaveau. Plutôt genre à accompagner Johnny Halliday. Bon, y a pas de sots métiers. Nous qui avions laissé Johnny dans la catégorie rock n’roll, on n’avait pas suivi son évolution classique. Mais pourquoi pas, après tout. Pour vous la situer, elle pense que violoniste (je rappelle, chez Johnny Halliday !), c’est « plus glamour » que prof d’allemand, comme l’épouse du premier ministre. Eh, toi, là haut, tu sais ce qu’elles te disent, les profs, même pas d’allemand, d’ailleurs ? Bref, Anne Gravoin (la dame de monsieur Valls, mais ici, vous savez bien, on ne définit pas les femmes par la position de leur conjoint, sauf que là, y a matière, vous allez voir !) qui habite rue de la Roquette, côté Bastille, est incommodée par la quantité exponentielle de SDF qui résident sur ses trottoirs. Nous aussi, d’ailleurs, ça nous incommode, mais pas pour les mêmes raisons. Ça doit lui gâter les arpèges, à la dame tous ces manants pas très propres sur eux. C’est vrai que dans les concerts de Johnny, on ne croise que du bourgeois bien sapé… Alors, pour que le ménage se fasse plus vite, elle a demandé à son époux d’accélérer un peu le processus. C’est en tout cas ce que raconte le Canard enchaîné. Et nous, on a bien envie de le croire. Allez, hop, cachez-moi ces pauvres que je ne saurais voir.

Et histoire de faire bonne mesure, voilà que le premier d’entre eux se met lui aussi à se prendre les pieds dans les procédures et à annoncer à l’avance des décisions qui ne sont pas encore prises. On parlait logement, là aussi. Le Conseil constitutionnel devait rendre un avis hier soir, et le premier ministre a donné le résultat du match hier matin sur Inter. D’autant que c’est un des thèmes de campagne sur lesquels on les attendait, le logement. Ah, ça fait sérieux, franchement…

La droite rigole. (Bon, ceux-là c’est vrai qu’ils feraient mieux de balayer devant leur porte, parce que lorsqu’on a eu en même temps Morano, Lefebvre, Bachelot et Alliot-Marie, on peut faire profil bas !) On se marrerait aussi. Sauf que nous, on n’a pas vraiment envie qu’ils continuent comme ça à se tirer des balles dans le pied. Parce qu’enfin, même si nous avons un recul proche de la critique pour tout ce qui se passe dans les hautes sphères, même si ce ne sont pas à proprement parler nos camarades de jeu, même si… il n’en reste pas moins vrai que nos voix ont compté en mai, puis en juin. Et que là, ça va finir par se voir, qu’ils ne sont pas à la hauteur, ces gars-là. Vous disiez ? Ça se voit déjà ? Vous êtes sûrs ? 

brigitte blang

(photo prise sur Google...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents