Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


une Charte pour tous... Vraiment ?

Publié le 14 Octobre 2013, 23:00pm

Catégories : #laïcité

Trois départements laïquement incompatibles.

  http://www.alexis-corbiere.com/public/.r-LAICITE-large570_m.jpg

 

Une charte de la laïcité, c’est bien. Des écoles véritablement laïques, ce serait mieux.

 

Vincent Peillon, au moment où il a présenté sa charte de la laïcité s’est bien gardé d’évoquer l’aveuglante contradiction qui va désormais s’imposer à tous les enseignants des trois départements concordataires.

Il est en effet impossible d’appliquer la Charte dans les établissements scolaires d’Alsace et de Moselle, où, pour mémoire, l’enseignement religieux est toujours obligatoire de l’école primaire à la 3ème depuis les lois Falloux de 1850 !

 

Rappelons simplement trois des principes essentiels de ce document : les enseignements doivent être laïques (article 12), la République organise la séparation des religions et de l’État (article 2), et fixe l’obligation de neutralité du personnel enseignant (article 11).

Les enseignants devront expliquer le concept de laïcité dans son acception large de séparation des églises et de l’État. Comment alors les élèves ne se poseraient-ils pas la question évidente de l’obligation qui leur est faite de suivre des cours de religion dans le cadre même de leur établissement ?

Certes, les parents peuvent choisir de dispenser leurs enfants de ces cours. Reconnaissons tout de même qu’il s’agit là d’une façon bien primaire de botter en touche. Et d’ailleurs, n’a-t-on pas vu récemment le recteur de l’académie de Strasbourg inciter dans une circulaire à « ne pas encourager » cette démarche pourtant bien légitime pour des parents laïques ? Et dans le même texte, favoriser toute initiative permettant de faire connaître ces programmes d’enseignement !

 

Et c’est alors que les paradoxes de toutes sortes voient le jour.

Ainsi a-t-on pu lire dans la presse les propos d’un chef d’établissement un peu réticent à l’application de cette charte proclamer qu’il faut être très vigilant et « ne pas susciter l’éveil des consciences à ce genre de problématiques » ! Curieuse manière de concevoir la mission d’éveil des esprits de l’École de la République !

Ainsi a-t-on pu, effarés, entendre un militant laïque enfoncer le clou, et demander que l’enseignement religieux devienne… optionnel plutôt qu’obligatoire ! Encore un moyen déguisé de ne pas exiger l’abrogation simple et définitive des lois scolaires en Alsace-Moselle. Abrogation revendiquée par le Parti de Gauche, rappelons-le.

Et on a pu, dans le même temps, entendre le directeur académique se féliciter que ce texte ne remette pas en cause l’enseignement religieux obligatoire.

 

On ne s’étonnera pas que la Charte ne soit toujours pas affichée dans de nombreux établissements scolaires d’Alsace-Moselle. Où en revanche, il subsiste bien des crucifix au mur des écoles …

On regrettera au contraire que le ministre n’ait pas justement choisi d’effectuer sa promenade de rentrée en terre concordataire, en contrée excentrique.

  

brigitte blang

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents