Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Rroms de Fleury ...

Publié le 4 Septembre 2010, 23:00pm

Catégories : #parti de gauche

 

... refusons l’expulsion, exigeons de vraies réponses.


roms-fleury.jpg La police vient de faire couper l'électricité sur le camp Rom de Fleury et l'eau doit l'être dans les heures qui viennent. Tout est fait pour que les résidents s'en aillent puis s'installent ailleurs, conduisant à une succession de nouvelles expulsions. Ce cirque politicien est indigne de notre République. En fabriquant des boucs émissaires le pouvoir cache les vrais problèmes et pratique une politique discriminatoire.

Les camps de Roms, qui ne sont pas des gens du voyage, sont la conséquence des problèmes immenses de mal logement qui existent dans notre pays et notamment en Ile-de-France. Il suffit de regarder autour de soi pour voir la multiplication de bidonvilles bien français dont le gouvernement ne se soucie pas le moins du monde.

Les camps de Roms sont la conséquence de l'attitude de nombreux maires qui ne respectent pas la loi sur les 20% de logements sociaux. Mais il est vrai que le mauvais exemple vient d'en haut, avec un président de la République ancien maire de Neuilly-sur-Seine, une ville hors-la-loi et multirécidiviste.

Les camps de Roms sont la conséquence des mesures décidées par le gouvernement français au moment de l'adhésion à l'Union Européenne de la Bulgarie et de la Roumanie en 2007, qui exclut ces citoyens européens du marché de l'emploi et du droit aux prestations sociales. Quelle honte pour un pays riche comme le nôtre de se prétendre incapable d'assurer leurs droits sociaux à ce petit groupe de seulement 15000 résidents !

Inefficace, cette politique-spectacle est par ailleurs inacceptable. On ne peut tolérer en République qu'une politique d'Etat cible des personnes en raison de leur origine. La loi doit être la même pour tous. Or c'est bien une politique dirigée contre les Roms qu'applique le préfet de l'Essonne. 

Les républicains doivent s'opposer par tous les moyens à cette politique. Je demande donc au maire socialiste de Fleury de revenir, comme l'a fait Martine Aubry à Lille, sur sa requête d'expulsion du camp Rom.

François Delapierre, délégué général du Parti de Gauche

Commenter cet article

brigitte du PG 28/09/2010 16:45



Nous ne radotons pas. C'est juste l'histoire qui bégaie !!!



lilian 27/09/2010 14:51



Vous aviez déja dit la même chose le 21 aout 2007. Vous radotez, ou quoi ?



Claudine BOISSAY-GOUEFFON 06/09/2010 02:49



Il me semble, hélas, trois fois hélas, que le problème des camps de Roms est apparu bien à propos dans l'actualité pour occulter d'un écran de fumée noire une affaire totalement nauséabonde et
impliquant d'importants mais lamentables membres de la communauté politique au pouvoir... Qu'en dites-vous donc, Messieurs Woerth, de Maistres et autre mauvaise compagnie ? Pendant que l'on
installe sur le devant de la scène ces pauvres Roms dans la misère qui dérangent les braves gens bien tranquilles, on oublie toutes vos malversations et vos magouilles de véritables voyous. Et si
l'on vous installait vous aussi dans un charter via la Roumanie ou la Bulgarie, nous serions déjà débarrassés des voleurs de lingots et de légions d'honneur - plutôt que de prétendus voleurs de
poules qui ne cherchent qu'à retrouver une dignité perdue depuis des siècles d'errance inacceptable !!!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents