Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


parlons de sous...

Publié le 21 Mai 2011, 23:01pm

Catégories : #parti de gauche

Extrait du blog de Jean-Luc Mélenchon www.jean-luc-melenchon.frs__cu_shadok.jpg


Une petite exonération pour les patrimoines moyens et une énorme réduction pour les gros patrimoines. La communication du gouvernement est centrée sur la suppression de la 1ère tranche de l'ISF : les 300 000 patrimoines compris entre 800 000 et 1,3 millions d'euros ne seront plus taxés. Mais en réalité l'essentiel de la réforme consiste à baisser les taux d'imposition : passage de 6 tranches de 0,55 % à 1,8 % aujourd'hui à 2 tranches de 0,25 % et 0,5 % demain. Ce sont donc les très gros patrimoines qui bénéficieront le plus de la réforme.
Plus les patrimoines seront gros, plus la réduction sera forte : l'ISF baissera de 55 % pour un patrimoine de 3 millions mais il baissera de 73 % pour un patrimoine de 100 millions ! Les plus gros gains seront donc empochés par les 2 000 patrimoines supérieurs à 16 millions d'euros qui verront leur imposition passer de 1,8 % à 0,5 %. Leur économie moyenne d'ISF sera de 396 979 euros par an. L'Etat leur fait ainsi cadeau à chacun de 30 ans de SMIC ! Même ceux qui perdront le bénéfice bouclier fiscal, soit 1 000 sur ces 2 000 très riches, y seront gagnants, de 20 979 euros par an en moyenne.

D’une certaine façon on peut dire que le bouclier fiscal n’a pas disparu et qu’il a été étendu à tous les gros patrimoines. Œuvres d'art, voitures de collection, biens ruraux et forêts et surtout biens professionnels, tout cela est exonéré !

Ainsi ce tour de magie permet à la vingtaine de milliardaires français de ne payer l'ISF que sur une toute petite partie de leur patrimoine.

Sarkozy a décidé d'être jusqu'au bout le président des riches.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents