Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Nous sommes tous des cheminots en grève !

Publié le 7 Avril 2010, 00:23am

Catégories : #syndicats

Appel pour une politique des transports de marchandises écologique et sociale

sncf.jpgDepuis plusieurs semaines, nous assistons à une véritable frénésie de communication de la part du gouvernement et de la direction de la SNCF...pour tenter de faire croire à la population qu’une nouvelle politique des transports va, enfin, être mise en œuvre et que, conformément aux urgences écologiques de l’heure, les modes de transport les moins agressifs pour l’environnement, dont le rail, vont être développés pour réduire le transport routier

La réalité est malheureusement bien différente. L’analyse des annonces du gouvernement et de la direction SNCF fait apparaître que, pour l’essentiel, la politique ne changera pas. Il s’agit toujours d’offrir aux intérêts privés des transports de marchandises pas chers, car financés avant tout par la collectivité qui, de fait, prend déjà totalement en charge les coûts sociaux et environnementaux considérables du mode de transport dominant, en même temps le plus nuisant, à savoir le transport routier...

Ce projet néfaste se traduirait par :

* l’abandon de la plus grande partie du trafic de wagons isolés (ou « lotissement ») encore existant, qui sera basculé sur route – et le fait que certains poids lourds appartiendront à des filiales de droit privé de la SNCF n’arrangera rien ;

* la suppression de plus de 5000 emplois de cheminots (estimation par les organisations syndicalesde la SNCF) sur les 13500 qui travaillent dans le secteur « fret ferroviaire » ;

* la détérioration des conditions de travail des cheminots restants, avec des risques évidents pourla sécurité ;

* le transfert dans des filiales de droit privé de la quasi totalité des activités restantes de transports de marchandises par chemin de fer de l’établissement public.

...

A la casse sociale s’ajouterait un impact très négatif sur l’environnement local et global (effet de serre) et sur la sécurité, du fait du transfert sur la route de millions de camions supplémentaires, dont une part significative transportant des marchandises dangereuses. Par ailleurs, les suppressions d’emplois et les fermetures de gares de triages, de lignes ferroviaires et de points de dessertes fret (17% d’entre eux ont déjà été fermés depuis 2003), découlant de l’abandon du wagon isolé, entraîneraient une perte des compétences et une destruction irréversible de l’outil public ferroviaire...

Nos organisations syndicales, associatives, politiques appellent à la constitution et à l’inscription dans la durée d’un vaste mouvement inséparablement social et écologique pour exiger l’abandon des projets du gouvernement et de la direction de la SNCF, ainsi que la création d’un grand service public de transport ferroviaire et routier de marchandises. En effet, lui seul permettra d’organiser démocratiquement une politique vraiment efficace de préservation de l’environnement et de lutte contre le changement climatique, tout en tenant compte des conditions sociales des salariés du transport...

 

Premières organisations signatairesensemble.jpg

Organisations politiques : Alternative Libertaire, Les Alternatifs, Les Verts, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche.

Syndicats : Fédération SUD-Rail, Union syndicale Solidaires.

Associations : AITEC-IPAM (Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs, réseau Initiatives Pour un Autre Monde), Amis de la Terre – France, AdOC (Association d’Objecteurs de Croissance), ATTAC – France (Association pour une Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyens), FUTSP (Fédération des Usagers des Transports et des Services Publics), Stop Précarité, Action Consommation, CADTM-France (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde).

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents