Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Même pas vert de honte…

Publié le 12 Mars 2010, 00:00am

Catégories : #campagnes en tous genres

 Par Michel MENGNEAU (le ragondin furieux)

agro-carbu.jpg

 Après les élections européennes, Europe Ecologie, plus communément appelée les Verts, en réalité une Nébuleuse indéfinissable, nous a fait tout un pataquès sur son résultat aux dites élections. En apparence, le pourcentage pouvait sembler significatif, mais si l’on gratte un peu on s’aperçoit que c’était celui des votants qui n’étaient pas très nombreux car en réalité, cela représentait beaucoup moins du dixième des citoyens inscrits sur les listes électorales, et à plus forte raison encore moins si l’on prend l’ensemble de la population. Donc, il n’y avait pas de quoi s’en battre les flancs. Pourtant, on entendait partout des chants de victoire et d’allégresse. Bon, après tout, laissons aux naïfs leurs illusions bien que nous fussions un certain nombre à dire que ces élections ne servaient pas à grand chose vu le peu de pouvoir des députés européens. Ça c’était le discours des avertis, tandis que la Nébuleuse portée par une sorte de grâce messianique haranguait les foules en criant, vous allez voir ce que vous allez voir ! Effectivement, on a vu… Patatras, le retour en force des OGM ! Oui mais, nous dit-on, c’est la commission européenne qui a décidé, qui a même contourné le conseil des ministres de l’agriculture qui se disait peu enclin à favoriser les cultures OGM. Pour ce faire, elle a simplement, afin de se dédouaner, préconisé que chaque état se prononcerait individuellement sur le cas de la pomme de terre Amflora et les autres turpitudes scientifiques. Ce que s’empressa de faire la France, non pas en interdisant d’emblée l’incommensurable, mais en mettant la patate chaude entre les mains du Haut Conseil des biotechnologies, on est rassuré ! (HCB, biotechnologie, le bio laisse perplexe dans ce cas là, comme dans d’autres d’ailleurs). Mais que font nos évaporés de la Nébuleuse, les Bové, Bendit et consort ? Que font nos députés européens qui allaient donner un tour de vis écologique à une Europe se laissant aller ? On entend bien quelques récriminations venant ça et là. Il y aura certainement les incontournables vulgarités assénées par le bouillant populiste Bendit ; coutumier de ce genre de discours afin de marquer son territoire en lorgnant sur la présidence de l’Europe, ce qui est sa seule fin politique, franchement, le reste il s’en fout. Donc, les inutiles de la Nébuleuse pourraient à l’occasion nous servir quelques tartuferies de circonstances, un enfumage de faux-semblants, faire survoler on ne sait quel désastre écologique par « l’hélicollo » de service, ou envoyer « l’apnéiste hulotien » pour ausculter la dentition des requins abîmés à la suite d’une trop forte absorption de surfeurs « OGM-isés ». Il est donc fort loin le temps où ils furent les déclencheurs non politicards de la conscience écologique. Encore de la politique spectacle dont ils sont de plus en plus coutumiers de fait, mais par contre, l’efficacité est loin d’être au rendez-vous… D’autant que le véritable enjeu est surtout l’ouverture de nouveaux marchés à la croissance verte, nouvelle manne pour un capitalisme qui cherche de nouveaux débouchés pour remplacer le consumérisme pétrolier s’étiolant du fait de la raréfaction de la matière première. Si l’on se souvient, lors de sublimations médiatiques des agro-carburants nous étions quelques uns à prévenir que cette prétendue croissance verte pousserait aussi l’agriculture vers la culture de céréales, voire de pommes de terre à forte teneur en amidon pour remplacer les emballages plastiques, voire les ensachages papiers. Nous sommes en plein dans cette conjoncture puisque cette patate, très forte en amidon, serait en partie destinée à l’industrie papetière, de surcroit, devrait aussi servir de complément dans l’alimentation animale ; ce qui posera vraiment problème car elle intégrera un gène de résistance aux antibiotiques qui le cas échéant se transmettra aux humains. Mais de ça on s’en fout, l’important ce sont les nouveaux marchés en perspectives. C’est de fait un nouveau coup de main aux capitalistes qui veulent que la croissance soit éternelle alors qu’il faudrait, au contraire, déjà réduire nos consommations d’emballages si l’on veut véritablement protéger la planète. Alors, qu’en dit la Nébuleuse, dénonce-t-elle vraiment le système capitaliste dont le slogan est le même que celui de l’Europe, « la concurrence libre et non faussée ! » ? Système capitaliste qui est le principal responsable des désordres écologiques et humanitaires ! Parfois, par un retour de conscience tardif, on peut lire que ces affabulateurs dénoncent le libéralisme, puis, sans vergogne, le naturel revenant au galop, ils disent de voter pour un Traité de Lisbonne on ne peut plus ultralibéral, et qui favorise les OGM afin de porter aux nues une croissance verte qui à long terme sera dévastatrice, humainement, et surtout un faux-semblant écologique….

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents