Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


le défilé

Publié le 13 Juillet 2010, 23:01pm

Catégories : #parti de gauche

Francafrique.jpgLa fête nationale du 14 juillet est pour chaque républicain la fête de la liberté, du renversement de la tyrannie et de l'abolition des privilèges dont le symbole est la prise de la Bastille. C'est pourquoi il est particulièrement choquant de voir Nicolas Sarkozy défigurer ce grand symbole national dans le seul but de se mettre personnellement en valeur en conviant autour de lui, lors des cérémonies du 14 juillet des chefs d'Etat africains accompagnés d'unités militaires, dont certains oppriment leurs peuples depuis des décennies et les laissent croupir dans la misère, tout en accumulant pour eux-mêmes et leurs entourages, des privilèges exorbitants.

Des unités militaires de 14 pays africains défileront sur les Champs-Elysées, au côté des troupes françaises. Convoqués par Nicolas Sarkozy, les chefs d'État des réseaux de la Françafrique : Gnassingbé (Togo), Bongo (Gabon), Compaoré (Burkina Faso), Déby (Tchad), Sassou Nguesso (Congo Brazzaville), Biya (Cameroun) seront présents dans la tribune présidentielle.

Ceux-là, ainsi que d'autres dictateurs et putschistes, responsables pour certains du massacre d'une partie de leur population et du maintien de celle-ci dans la pauvreté, viendront s'assurer du soutien politique, économique et militaire et de leur enrichissement personnel auprès de leur ancienne puissance coloniale.

Dans la plupart des pays concernés, les gouvernements de la France ont éliminé ou se sont rendus complices des assassinats de leaders qui ont combattu pour l'indépendance de leur pays comme Patrice Lumumba, Medhi Ben Barka, Félix Moumié, Ruben Um Nyobé, Ernest Ouandié, Thomas Sankara, Sylvanus Olympio, Farhat Hached...

Les autorités françaises ont mis en place des dictateurs, intégrés dans les réseaux de la Françafrique où ils côtoient l'Etat major de l'Armée, l'Elysée et des grandes entreprises comme Total, Bouygues, Bolloré, ou Areva.

Aujourd'hui encore, la plupart des élections dans ces pays sont truquées, les opposants souvent emprisonnés, parfois torturés ou assassinés, par ceux là même qui défileront le 14 juillet, avec la complicité des autorités françaises.

L'Afrique est un continent riche, notamment de matières premières, avec des populations misérables qui manquent de tout. La vérité est que ce continent est victime d'un pillage éhonté de la part des multinationales occidentales avec la complicité des dirigeants de ces pays et de nos propres dirigeants.

Je souhaite en cette occasion manifester ma profonde solidarité avec les peuples africains privés de démocratie et de leurs richesses, condamnés a la misère, à l'oppression et souvent a l'émigration. Il est grand temps de mettre fin au scandale de la françafrique en poursuivant et en achevant l'œuvre de décolonisation entamée à juste titre par le général de Gaulle. Il est en effet essentiel que les peuples africains des pays qui furent les anciennes colonies du capitalisme français, puissent conquérir enfin, la maîtrise totale de leur destin, de leur souveraineté et de leurs richesses naturelles. Le peuple de France est lui aussi engagé dans un combat pour la liberté, l'indépendance et la démocratie, son soutien aux peuples africains en marche vers leur émancipation est naturel et nécessaire car le combat de nos peuples est interdépendant, profondément solidaire. Il est par ailleurs, conforme aux principes de liberté, d'égalité et de fraternité que la nation développa lors de la Révolution française et qu'elle commémore chaque 14 juillet.

Il est souhaitable que se renforcent des liens sincères d'amitié durable entre le peuple de France et les peuples francophones d'Afrique autrefois colonisés par la France.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents