Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Jour de fâcheries.

Publié le 24 Juin 2010, 21:22pm

Catégories : #parti de gauche

À Metz, sous le soleil… une fois n’est pas coutume !

 2.JPGComme ailleurs, comme partout, à Metz, on défilait cet après-midi. On avait mis le paquet, colorés, bruyants, déterminés, opiniâtres, et surtout pas prêts à nous en laisser conter par les coquins qui nous gouvernent. On en entend de toutes sortes, des commentaires, ce soir. Cortèges « bon enfant », qu’ils disent. C’est quoi, au juste, un cortège bon enfant ? Une espèce de carnaval, où les gars viennent pour rigoler, s’amuser, boire des coups, c’est ça ? Eh bien non, justement, celui-là, de cortège, il n’était pas comme ça. Il y avait là 10 000 personnes rassemblées, marchant sous le cagnard et la conviction arrimée au drapeau. Non, Sarkozy, tu ne nous auras pas, malgré tes manœuvres d’enfumage, que nous sommes suffisamment futés pour avoir débusquées. Non, Fillon, tu auras beau jouer les cockers tristes, tu ne nous feras pas pitié. Non, Woerth, tes mensonges gros comme la fortune de qui vous savez, tu vas pouvoir les remballer, nous ne sommes dupes d’aucune de ces fadaises, et nous continuerons, comme hier, comme toujours, à expliquer, expliquer encore, que vos arguments sont des leurres. Et puisque nous sommes les plus nombreux, les plus valeureux, à la fin, nous gagnerons. Ça a l’air facile, dit comme ça. Et en réalité, ça l’est. Car c’est bien pour gagner que nous sommes sortis ce midi. Avec la gauche au grand complet, et le coup de main de nos amis de Die Linke, avec les syndicats tous ensemble, tous ensemble. On a voulu se faire entendre, et on l’a fait. Le Parti de Gauche n’a pas laissé sa place, dans le « cortège bon enfant », vous vous en doutiez un peu. Tracts et autocollants, un franc succès. Il y avait bien longtemps qu’on n’avait pas vu autant de monde sur le pavé messin. On s’est séparés à six heures bien passées. Les vuvuzellas se sont tues. On a roulé les drapeaux. Sur l’autoroute, on a doublé les bus remplis de travailleurs satisfaits. Satisfaits, mais pas que… On s’est fait des coucous fraternels. En rentrant, on a tout bien rangé, pas trop loin. Parce qu’on a un peu dans l’idée que tout le matériel, on va bientôt le ressortir. Pas vous ? 

brigitte blang21.JPG

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents