Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


faire le plein, dit-il !

Publié le 18 Octobre 2010, 23:12pm

Catégories : #un petit tour chez les socialistes

En avant ! Tout le monde le sent : On va faire le plein mardi 19 !

4 le bout du tunnel ?Ils font mine, mais ils ont peur. Le Figaro ne vient-il pas d’écrire : « Sarkozy reprend confiance » Ah bon, parce qu’il l’avait perdue ?

Juppé ne veut plus aller dans ce gouvernement « Pourquoi irais-je dans le Titanic ? »

Gaudin a dit : «Ceux qui veulent mettre le feu comme en mai 68 perdront aux élections comme en juin 68 » : foutaise, ils sont au plus bas dans les sondages, et face à une gauche unie ils perdraient en raz-de-marée.

L’Élysée est isolé et devenu « Fort Chabrol » ils ont perdu la bataille de l’opinion, ils sont en train de perdre celle de la rue et des grèves. La vraie question est : combien d’heures, de jours encore avant qu’ils ne cèdent ?

Car ils vont céder forcément face à la puissance massive du peuple en colère.

Pour gagner la bataille il faut diffuser de la confiance face à leurs mensonges et propagande.

« Restons fermes, ce n’est pas des bandes de casseurs, de voyous ou de gauchistes extrémistes qui vont gouverner la France ! » ose déclarer un député UMP de la Marne fier-à-bras.

Dans le JDD, un titre pourri : « Retraites : Mobilisation en demi-teinte » comme si ce n’était pas énorme pour la 5e fois d’assister à une manifestation de 3 millions de manifestants. »

L’Express : « La police parle de baisse, les syndicats de stagnation » titre faux cul qui fait semblant de ne pas voir que ça monte partout dans toutes les villes du pays.

Le Point : « Mobilisation en baisse selon la police » : aveugles, menteurs, c’est sans précédent ce qui se passe, plus fort qu’en novembre décembre 95, c’est du niveau de mai 68, (il y a plus de manifestants !) et vous avez peur, mais vous ne voulez pas (encore) l’avouer. Lagarde répète comme Bussereau en panique, craignant le blocage des 18 raffineries : « Le gouvernement confirme qu’il n’y a pas de pénurie ».

Ils ont la peur au ventre à l’Élysée, car ça fait la 5ème  fois depuis le 7 septembre que le plancher brûle sous leurs pieds. 5 fois 3 millions de manifestants, c’est inouï. Chatel et Wœrth font langue de bois alors que la détermination de ceux qui parlent en faveur de la grève est belle, sereine, extraordinaire, tous répètent : « On ira jusqu’au bout ». En avant : portons l’estocade ! faisons le plein mardi 19

Le gouvernement n’est pas, n’a jamais été légitime comme le prétend encore Wœrth ce dimanche soir, pour imposer cette sale loi de pillage des retraites : « Revenir sur la retraite à 60 ans ? Je dis que je ne le ferai pas, je n’ai pas de mandat pour cela » affirmait Sarkozy lui-même en mai 2008.

Les mensonges, la langue de bois, donc, ça suffit ! Des dizaines de millions de nos concitoyens ne le supportent absolument pas.

Wœrth prétend avoir « bougé » 18 fois, faribole ! Il n’y a eu aucune négociation réelle avec les syndicats, seulement un forcing de calendrier et à l’Assemblée nationale et au Sénat. La retraite qu’ils proposent c’est à 67 ans à taux plein, c’est la pire contre-réforme d’Europe ! La « pénibilité », ils la confondent avec incapacité, invalidité… Ils veulent nous trier comme des bestiaux au cas par cas. Ils suppriment la médecine du travail.

Déjà ils ont bloqué les salaires, organisé le chômage de masse, affaibli la Sécu, l’école, les services publics. Ils s’obstinent à vouloir abaisser massivement le niveau de vie de millions de retraités pour le compte des banques, des spéculateurs, des accapareurs… 40 % des salariés sont déjà, contraints et forcés, pour « avoir tous leurs trimestres » et ne pas avoir une pension trop basse, à travailler (quand ils ont la chance de le pouvoir) jusqu’à 61,5 ans mais 60 % sont virés à partir de 55, 56, ou 57 ans ! La moyenne réelle d’annuités cotisées dans la vie réelle est de 36,5 à ce jour et il y a 17,5 % de seniors en plus au chômage l’an écoulé : proposer 41,5 annuités, c’est faire sauter les salariés à la perche sans perche, le seul résultat serait de baisser encore les retraites. Pas de compromis possible : 60 c’est un droit pour tous !

Mais ils ne passeront pas, ils ne peuvent plus gagner contre la puissance de la montée de la colère du salariat : notre peuple l’a mille fois montré depuis juin 36 et Mai 68, il est cultivé, éclairé, informé, politisé, il a pris le sujet en main, ses jeunes sont dynamiques, lucides, et tous ses salariés se serrent désormais les coudes.

Toutes les informations convergent, même dans les plus petites villes, les bourgs, ça bouge, il y a une effervescence croissante partout, on va faire le plein le 19 octobre, les lycées vont arriver à maturité mardi et jeudi, les facs aussi, le privé est autant mobilisé que le public, les routiers aussi, et cela se sent, des centaines d’anecdotes stimulantes, émouvantes, en témoignent. À Brioude, des syndicalistes sont venus dans un supermarché, ont harangué les salariés et ceux-ci ont débrayé illico pendant deux heures plantant leur direction avec tous ses clients… À Belle-Île, il y a eu 200 manifestants…Ça va être la plus grosse des manifestations, un véritable déferlement, les morts d’ordre se radicalisent et se développent : « 60 à taux plein pas un an de plus, pas un euro de moins ! » Mais aussi « Sarkozy démission ». S’ils s’obstinent encore, on va arriver à un point politique qui exigera le départ de ce gouvernement et pas seulement « 60 à taux plein ».

Sarkozy, un bien petit homme voulait « liquider » une grande page d’histoire, Mai 68, il l’a réveillé en plus fort. Il est là. Gagnons-le ! Tous ensemble le 19 !

Gérard Filoche

 6 tous ensemble !

(photos pg57 Metz et Sarreguemines)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents