Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Enragée du panneau

Publié le 7 Décembre 2010, 00:00am

Catégories : #syndicats

 

code_du_travail.jpgSelon l’article L.2142-3, « l’affichage des communications syndicales s’effectue librement sur des panneaux réservés à cet usage et distincts de ceux qui sont affectés aux communications des délégués du personnel et du comité d’entreprise. Les panneaux sont mis à la disposition de chaque section syndicale  suivant des modalités fixées par accord avec le chef d’entreprise. Le contenu de ces affiches et tracts est librement déterminé par l’organisation syndicale, sous réserve de l’application des dispositions relatives à la presse ».

Mais c’est fou ce qu’un petit panneau syndical, un petit coin du mur destiné aux droits des salariés, peut déplaire à certains employeurs, ça leur donne l’impression de ne pas être chez eux… Vous vous rendez compte, obligé aussi d’afficher les horaires ? Et le nom et l’adresse de l’inspecteur du travail et son téléphone ! Et le compte-rendu des DP, du CE ! Et en plus de la « pub » pour un syndicat ? Énervant, hein ?

Puisque les modalités de gestion d’un tel panneau sont « fixées par accord avec le chef d’entreprise », n’importe quel syndicaliste peut être en butte à des tracassins sans fin… Voilà donc un délégué CGT depuis 20 ans dans une entreprise de 250 salariés, une marque célèbre de vêtements pour enfants, qui est obligé de venir se plaindre à l’inspection du travail. Parce qu’une nouvelle DRH a décidé d’enlever et de déchirer le 9 novembre à 10h30 l’affiche unitaire en défense des retraites à 60 ans sans décote. Quel motif ? « Cette affiche est là depuis trop longtemps, elle est trop vieille. » Est-ce à elle d’en juger ? Non. Est-ce à elle de l’enlever ? Non. En fait, « ce panneau est trop dans le passage, il va falloir le changer d’endroit ». C’est vrai que dans le beau siège social du 2e arrondissement de Paris, les visiteurs ne peuvent pas le rater. On voit qu’il y a un syndicat CGT au premier coup d’œil. Ça la fiche mal pour le public ! La DRH, elle-même CFTC, explique que « maintenant il y a plusieurs syndicats », puisque la CGC et la CFTC se sont créées. Certes, elles n’ont obtenu que 11% et 12% aux récentes élections, contre 77% à la CGT, mais elles sont aussi représentatives selon la dernière loi. Donc il va falloir plusieurs panneaux, et là il n’y a plus la place… La DRH a d’abord fait mettre des colis en attente devant le panneau, se plaint le cégétiste : « On ne peut plus rien lire. » Il a fallu qu’il demande à plusieurs reprises, par oral et par écrit, que ces dépôts soient enlevés de là. Sans succès… Je vous le dis, moi : les syndicalistes de ce pays sont des héros.

 par Gérard Filoche

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents