Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


effrontés ? Et puis quoi encore ?

Publié le 10 Février 2010, 00:00am

Catégories : #front de gauche

En Lorraine, tête dure et cœur d’acier ! 

 

15

« Même pas peur ! » ont répondu les militants du Parti de Gauche en Lorraine à leurs partenaires du Front de Gauche aux dernières élections européennes. Ici aussi, les adhérents du PCF ont choisi de reconduire l’alliance avec le PS au 1er tour des régionales. Mais il en aurait fallu bien plus pour décourager l’ardeur combattante de nos camarades. Sitôt dite, sitôt faite, la liste du Front lorrain de Gauche sera présente le 14 mars. Et elle compte bien faire entendre sa petite musique de différence. La preuve ? Oh trois fois rien ! Mardi soir, à Nancy, était lancé officiellement le comité de soutien, présidé par Serge De Carli, maire de Mont Saint-Martin et conseiller général communiste en Meurthe-et-Moselle. Des convictions chevillées à l’âme : honneur, échange, responsabilité, rassemblement, partage, et bien sûr, fidélité aux idées du Conseil national de la Résistance, sans lesquelles notre pays n’aurait pas le même visage. Mais ce visage de cohésion sociale, combien de temps encore pourrons-nous en être fiers, si nous ne nous dressons pas face aux saboteurs de notre héritage ? Dans la salle du Melkim Pot, devenue la cantine des représentants de la liste, on refuse du monde. Un public joyeux et bigarré, à l’image de leur logo. Les idées bouillonnent, on discute stratégie, tract, diffusion, mise en page, marchés, entreprises, écharpes et drapeaux. On trinque à la possible surprise, on admire les copains qui ont si joliment décoré les rues avoisinantes, par ce froid de loup. On est venu recharger les batteries. Et on n’a pas été déçu du voyage ! Parce que, tout de même, cerise sur le gâteau, on a eu droit à « la » visite en or, celle qu’on n’oubliera pas, le patron soi-même en personne, Jean-Luc Mélenchon, arrivé tout exprès pour nous de Strasbourg. Sous les applaudissements des participants, Jean-Luc a rappelé les fondamentaux de nos luttes. Rappelé les parcours divers et courageux de tous ici, tous ceux qui ont choisi de marcher à leur propre pas, hors des chemins imposés. Ceux qui préfèrent se battre pour l’intérêt général, et qui sont fiers d’être ensemble. Ceux qui veulent prouver qu’il y a d’autres solutions. Ceux qui veulent demander leur avis aux travailleurs, puisque ce sont eux qui savent, forcément ! Ceux qui assument leur nouveau statut d’insolents de la Gauche unie. Et surtout pas d’effrontés, comme le titrait à grand tort le journal local récemment. Non, nous ne sommes pas des effrontés, nous savons nos devoirs, nous savons à quelle lourde tâche nous nous sommes attelés, et nous ne lâcherons pas la tranchée ! Car notre défi est intense, notre conscience est grave. Parce que, justement, nous avons la Lorraine fichée en nos têtes dures et la justice rivée à nos cœurs d’acier…

 brigitte blang 
(photo pg57 Nancy 9 février) 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents