Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


des nouvelles depuis Porto

Publié le 7 Mars 2011, 00:01am

Catégories : #europe

Le PGE s’engage pour la lutte contre la précarité

gauche européenneLe Parti de la Gauche européenne (PGE) tenait ce samedi à Porto sa première réunion publique autour de l'idée de Francis Wurtz de se saisir de l'initiative citoyenne, seul semblant de démocratie laissé aux citoyens européens par le Traité de Lisbonne. Pas moins de 12 partis membres du PGE étaient présents à cette réunion ainsi que de nombreux représentants des mouvements sociaux et des syndicats portugais.

Au cœur des discussions: la question du combat contre la précarité. Beaucoup d'intervenants ont considéré qu'il s'agissait là de la lutte centrale que la gauche européenne devrait mener dans les mois et les années à venir. Des personnalités comme Manuel Carvalho da Silva (secrétaire général de la CGT portugaise), Ulisses Garrido (exécutif de la CGT Portugaise), Adriano Campos et Critina Andrade de la FERVE (mouvement des jeunes précaires) et des « Précaires Inflexibles », ont interpelé le PGE dans ce sens.

Il faut dire l'événement du PGE arrivait dans un contexte particulier. Samedi prochain aura lieu, à Lisbonne et à Porto, une grande manifestation de lutte contre la précarité. Pas moins de 10 000 personnes sont attendues dans les rues. Un événement au Portugal ! Leila Chaibi, notre nouvelle secrétaire nationale à la lutte contre la précarité, sera parmi les manifestants.

Au terme des travaux, le PGE a décidé de faire de cette initiative une campagne européenne « pour le travail digne et contre la précarité » comme la souligné Miguel Portas, responsable international du Bloco de Esquerda, chargé de conclure la réunion.

Francis Wurtz a pour sa part indiqué que le fonds de développement social et de solidarité qu'il souhaite proposer à la Commission européenne serait dédié à la lutte contre la précarité tout comme la campagne de récolte du million de signature nécessaire pour pouvoir faire cette proposition.

Ronald Janssen, représentant de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) a, lui, insisté sur la nécessité de mener une bataille contre « la guerre en 4 axes faite aux salaires dans l'Union européenne ». Les 4 axes étant :

- le Fonds européen de stabilité financière UE-FMI qui permet la casse sociale en Grèce et en Irlande,

- le Semestre européen et son pendant pour l'emploi (article 148 du Traité de Lisbonne),

- le Pacte de compétitivité Sarkozy-Merkel

- et le paquet de surveillance financière permettant de sanctionner tout déséquilibre budgétaire. Il est vrai que la précarisation des citoyennes et des citoyens est au cœur du projet des eurocrates qui nous gouvernent comme le Parti de Gauche a eu l'occasion de rappeler durant cette réunion publique.

En conclusion de la conférence de presse qui clôturait une après-midi de travail particulièrement dense, Marisa Matias, vice présidente du PGE a lancé deux mots d'ordre pour la campagne à venir: « L'Europe ne se fera pas sans les citoyens » et « Travail et précarité ne doivent plus pouvoir se conjuguer ensemble ».

Place à la lutte citoyenne contre la précarité au Portugal et dans toute l'Europe donc !

Céline Ménéses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents