Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Communiqué du Parti de Gauche

Publié le 19 Mars 2011, 00:00am

Catégories : #front de gauche

18.JPG

 

Cantonales : le Ministère de l'Intérieur assume politiquement d'ignorer le Front de Gauche 

Le 16 mars dernier, Martine Billard et Jean-Luc Mélenchon, co-Présidents du Parti de Gauche, interpellaient dans un courrier le Ministère de l'Intérieur pour son refus de reconnaître le Front de Gauche en tant qu'appartenance politique officielle pour les prochaines élections cantonales.

À ce jour, le Ministère s'entête classer les candidats Front de Gauche dans deux catégories distinctes (Parti de Gauche, Parti Communiste Français). Il rangera également du coup les autres représentants présents dans les accords portés ou soutenus par le Front de Gauche (FASE, Alternatifs, mouvements locaux…) dans les catégories fourre-tout que sont les « Divers Gauche » et « Extrême Gauche ». Il assume même politiquement dans un communiqué ce déni politique sous prétexte que les alliances ne pourraient être reconnues en tant que telles. Dès lors que le Front de Gauche existe dans le paysage politique depuis 2008 et que le PCF et le PG ont fait la demande que soit comptabilisée cette étiquette commune, il y a de la part du Ministère la volonté d'affaiblir la portée de notre résultat ! Il refuse même tout entretien sur ce sujet à notre co-présidente et députée Martine Billard depuis plusieurs jours. Devant un tel ostracisme, on peut se demander si nous ne payons pas ainsi la critique sans concession que nous avons fait de le politique de M. Hortefeux et plus encore de son successeur, M. Guéant. 

Quoi qu'il en soit, sauf éclair d'honnêteté politique d'ici là, la réalité du Front de Gauche n'apparaîtra pas au soir du premier tour dans les chiffres officiels du Ministère. Autre conséquence, les pourcentages nationaux attribués au Parti Communiste et bien plus encore au Parti de Gauche, n'auront pas de sens puisqu'en vertu de notre accord unitaire aucun n'est évidemment représenté dans toute la France ! On comprendra bien qu'indiquer le score du Parti de Gauche à partir de voix obtenues par les 243 candidats qui lui sont attribués par le ministère de l'intérieur ne peut servir qu'à minorer son influence. L'honnêteté consisterait au moins à rapporter nos voix aux nombre total de voix exprimés dans ces dits cantons dont nous vous fournissons la liste. Mais surtout à cesser enfin ce mécano politique aussi absurde que manipulatoire.   

Le Parti de Gauche réclame une dernière fois solennellement que les scores obtenus par le Front de Gauche partout en France soient annoncés comme tels par le Ministère de l'Intérieur dimanche soir. Il alerte les journalistes qui couvriront ces élections sur cette situation en espérant qu'ils refuseront cette  désinformation « officielle » pour rendre au Front de Gauche l'entièreté de son résultat.

Éric Coquerel (Secrétaire national responsable du pôle relations unitaires et élections.)

 (photo pg 57 : à Sarreguemines, un Front de gauche très élargi !)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents