Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


services publics en danger

Publié le 7 Mai 2011, 23:00pm

Catégories : #parti de gauche

« L’acte III de la décentralisation présentée par l’ARF (Association des Régions de France)

s’attaque au fondement de la République française »

 

arf-2.jpgL’ARF, présidée par Alain Rousset, président socialiste de la Région Aquitaine, vient de présenter à la presse son projet d’« acte III de la décentralisation ».

Il y est clairement affirmé qu’il faut « privilégier la contractualisation plutôt que le vieux modèle jacobin » la France doit tendre au modèle fédéraliste d’autonomies régionales tel  qu’existant en Espagne, en Italie ou en Allemagne.

Le pacte républicain qui unit, depuis la Révolution française, notre Nation disparaît totalement. A l’heure où les inégalités sociales et territoriales de notre pays se sont aggravées sous les effets néfastes des politiques libérales, à l’heure où nos concitoyens sont sans cesse triés selon leur pseudo appartenance religieuse, d’origine… il est irresponsable de tirer à boulet rouge sur notre Etat.

Ce document entretient en toute mauvaise foi la confusion entre la politique menée actuellement visant à privatiser le service public avec ce que devrait être l’Etat.

L’Etat est renvoyé à ses strictes missions régaliennes, et se voit même rogner sa compétence dans l’Education. En effet, l’ARF préconise que les Régions « prennent la responsabilité de la formation des jeunes à visée professionnelle, y compris au niveau des lycées » et que l’orientation intègre un service public régional !

L’ARF revendique également la décentralisation de la politique de l’emploi.

 

serv-publics.jpgLe Parti de Gauche exprime son désaccord total avec un tel projetau moment où le service public est attaqué et affaibli par la RGPP, le démantèlement de l’Education Nationale, la situation faite à Pôle Emploi après une fusion imposée et sans moyens pour exercer ses missions.

Nous dénonçons et combattons la RGPP tout comme la réforme des collectivités territoriales inspirées par la même politique de destruction des services publics, de mise en concurrence des territoires et des citoyens.

 

Le Parti de Gauche n’aura de cesse de se battre et proposer un programme allant dans le sens de l’intérêt général et de redonner à nos concitoyens tout le pouvoir qui est le leur. Ce n’est pas l’échelle géographique qui fait le « plus de démocratie » mais le respect de la souveraineté populaire et la réappropriation des biens communs par chacun.

5 mai 2011

 

François COCQ

Secrétaire National à l’Education et aux services publics 

Magali ESCOT

Responsable de la commission Services publics

 

Commenter cet article

PG en Auvergne 02/06/2011 21:23



Groupe Front de Gauche au Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur


Groupe Front de Gauche au Conseil Régional d’Aquitaine


Groupe Front de Gauche au Conseil Régional d’Auvergne


Groupe Front de Gauche, Ensemble Communistes, Parti de Gauche, Gauche Unitaire et partenaires au Conseil Régional
Rhône-Alpes


Groupe Front de Gauche, PCF, PG, GU au Conseil Régional Midi-Pyrénées


Groupe Communistes et Citoyens du Front de Gauche au Conseil Territorial de Corse


Groupe Front de Gauche et Alternatifs au Conseil Régional d’Île de France


Groupe Limousin Terre de Gauche au Conseil Régional du Limousin


 


Déclaration des élus régionaux suite aux déclarations d’Alain Rousset,


Président de l’ARF, sur l’acte III de la décentralisation.


« Suite aux déclarations de M. Rousset, Président de l’ARF, relatives à l’acte III de la décentralisation, nous ne pouvons
qu’exprimer notre grande stupéfaction et notre plus profond désaccord.


Alors que la société française connaît de grandes difficultés économiques, sociales, que le chômage et la précarité font des
ravages, que la haine et la xénophobie regagnent du terrain, de telles affirmations sont manifestement totalement irresponsables.


Alors que la crise financière capitaliste accentuent inquiétudes et interrogations sur l’avenir, les citoyens ont besoin d’un
Etat garant de la solidarité nationale au service du bien commun et de l’intérêt général, assurant des services publics de qualité pour permettre l’égal accès de tous à la formation, à
l’éducation, à l’emploi, à la santé…Or, les propositions formulées visent à morceler l’unité nationale et briser les principes républicains de l’égalité en droit, héritage certainement considéré
comme trop révolutionnaire.


La volonté affichée de transférer de nouvelles compétences aux Régions ne peut dans ces conditions être interprétée comme une
avancée démocratique soutenue par de nouveaux droits citoyens. C’est d’autant plus évident que la réforme territoriale réduit la capacité et l’autonomie financière de celles-ci.


Enfin, ces propositions actent et contribuent au démantèlement du service public de l’Éducation nationale et de
l’emploi.


Voila pourquoi nous combattrons avec détermination ce projet et dénonçons avec force cette déclaration qui consacre la mise en
concurrence des Hommes, des territoires pour le plus grand bonheur des marchés et institutions financières. »


Contact presse - Gérard Piel



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents