Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Comme le temps passe !

Publié le 10 Mai 2012, 23:01pm

Catégories : #des nouvelles de la droite

Déjà 5 jours qu’on a renvoyé monsieur Sarkozy à ses chères études, et déjà, on dirait qu’il s’est perdu dans les brouillards de nos mémoires. Pourtant, ce ne sont pas, on vous le promet ici avec solennité, les verres bus à la santé de son successeur qui nous embrument la souvenance. La preuve, voici le discours que sa Suffisance prononçait au soir de son accession au trône.

sarko-pinocchio.jpg

« … Le peuple français s'est exprimé. Il a choisi de rompre avec les idées, les habitudes et les comportements du passé. Je veux réhabiliter le travail, l'autorité, la morale, le respect, le mérite. Je veux remettre à l'honneur la nation et l'identité nationale. Je veux rendre aux Français la fierté d'être Français. Je veux en finir avec la repentance qui est une forme de haine de soi, et la concurrence des mémoires qui nourrit la haine des autres.

Le peuple français a choisi le changement. Ce changement je le mettrai en œuvre parce que c'est le mandat que j'ai reçu du peuple et parce que la France en a besoin. Mais je le ferai avec tous les Français. Je le ferai dans un esprit d'union et de fraternité. Je le ferai sans que personne n'ait le sentiment d'être exclu, d'être laissé pour compte. Je le ferai avec la volonté que chacun puisse trouver sa place dans notre République, que chacun s'y sente reconnu et respecté dans sa dignité de citoyen et dans sa dignité d'homme. Tous ceux que la vie a brisés, ceux que la vie a usés doivent savoir qu'ils ne seront pas abandonnés, qu'ils seront aidés, qu'ils seront secourus. Ceux qui ont le sentiment que quoi qu'ils fassent ils ne pourront pas s'en sortir doivent être sûrs qu'ils ne seront pas laissés de côté et qu'ils auront les mêmes chances que les autres.
pape.jpg

 

J'appelle tous les Français par-delà leurs partis, leurs croyances, leurs origines, à s'unir à moi pour que la France se remette en mouvement.

J'appelle chacun à ne pas se laisser enfermer dans l'intolérance et dans le sectarisme, mais à s'ouvrir aux autres, à ceux qui ont des idées différentes, à ceux qui ont d'autres convictions.

…Je veux lancer un appel à nos amis Américains pour leur dire qu'ils peuvent compter sur notre amitié…
…Je veux lancer à tous les Africains un appel fraternel pour leur dire que nous voulons les aider à vaincre la maladie, la famine et la pauvreté et à vivre en paix… »


 On vous fait grâce du reste. Mais reconnaissons au moins à ce type le mérite d’avoir tenu ses promesses. Il ne nous aura pas menti, soyons justes : autorité, morale, respect, tout spécialement pour les marins-pêcheurs, les métallos, les professeurs, les infirmières, et les ouvrières d’ici et  d’ailleurs ! Pour les Américains, rien à dire. Par contre, les Africains, après le discours de Dakar, ça a dû leur faire tout bizarre de comprendre ce que fraternité signifiait dans la bouche de ce président-là…

Déjà, il nous parlait de croyances, et de concurrence des mémoires. La sienne a tendance à le laisser un peu tomber ces jours derniers, on ne va pas lui en vouloir pour si peu ! Il est parti, on ne va pas lui chercher les poux. Quoique, faudrait pas nous pousser beaucoup !

bb  

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents