Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


au secours ! des femmes voilées!

Publié le 8 Mars 2011, 00:00am

Catégories : #laïcité

puy-en-velay.jpgPour le Parti de Gauche, Nicolas Sarkozy en parlant « d'identité chrétienne de la France » dans son discours au Puy en Velay ce jeudi 3 mars 2011, nous rejoue une variante de son sinistre discours du Latran et continue, dans la suite du débat sur l'identité nationale, d'instrumentaliser à des fins politiques les religions.

Le Président franchit même un nouveau cap en assumant le costume de représentant de commerce de la chrétienté. Il passe sous silence la lutte du peuple attaché à la liberté de conscience contre la tutelle de l'Eglise parce que Président prépare les esprits à une remise en cause du principe fondateur de la révolution française d'égalite en droit entre les citoyens. En fait il veut imposer un nom d'une diversité cultuelle, l'inégalité comme projet politique.

D'ailleurs c'est bien le Front national, par la voix de sa présidente Madame Le Pen, qui s'est précipité pour féliciter Sarkozy pour son discours, tout en réclamant des droits d'auteurs. Dans ce débat, faux et anti laïques, vont main dans la main pour reconfessionnaliser l'espace public et faire de l'islam le bouc émissaire de la crise actuelle !

Sarkozy au lieu d'être le garant de la loi de 1905 de séparation des églises et de l'Etat qui mit fin à des siècles de guerre de religion, fige notre pays dans le passé au moment où les révolutions dans les pays arabes montrent l'universalisme des principes d'égalité et d'émancipation issus de la philosophie des Lumières.

Le Parti de gauche dénonce cette reconfessionnalisation de l'espace public qui sert de justification aux coupes sombres dans les budgets sociaux et d'éducation.

Enfin et ce n'est pas le moins important, le PG condamne cette manœuvre qui met très profondément au cause notre modèle laïque du vivre ensemble, et qui, par la bouche du Président Sarkozy, donne des gages aux tenants d'un modèle de société pudibond et rétrograde. Tous les partisans de systèmes dérogatoires aux principes nés de la Révolution française de liberté, d'égalité et de fraternité, qu'ils soient fondamentalistes, intégristes ou racistes seront les premiers à valider cette vision qui met en scène un relativisme dangereux. S'il se mettait en place les femmes seraient les premières victimes de cette remise cause du principe républicain de l'égalité.

par Pascale Le Néouannic, secrétaire nationale du Parti de gauche, en charge des questions touchant à la laïcité

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents