Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


après Toulon

Publié le 2 Décembre 2011, 00:00am

Catégories : #parti de gauche

Déclaration du Parti de Gauche suite au discours de Nicolas Sarkozy

sarko_pouce.jpg
Derrière le bla-bla, la récession et le mépris pour le peuple.

 Nicolas Sarkozy a fixé à Toulon un avenir à la France et à l’Union Européenne : la récession et les larmes pour les peuples.

En 2008, au même endroit, Nicolas Sarkozy avait émis quelques critiques hypocrites sur le système financier international. Aujourd’hui tout cela est oublié. En réclamant de nos concitoyens du « travail, des efforts supplémentaires et une maîtrise des dépenses », le président de la République insulte les français.
Plus d’effort ? Sous son quinquennat les Français ont, soit travaillé plus pour gagner moins, soit carrément perdu leur emploi…

Moins de dépenses ?  La dette a explosé à coup de baisses des recettes de l’état et de cadeaux fiscaux aux plus riches.
L’intégration européenne qu’il propose c’est le traité constitutionnel européen puissance 10  dont le seul objectif est de contraindre les peuples à des politiques d’austérité généralisées. En proposant de donner à la cour de justice européenne le droit de juger et de punir les états contrevenants à la règle d’or, Sarkozy contourne définitivement la souveraineté des peuples.

Quant à la BCE, rien ne viendra enfreindre son indépendance.  Les banques et le système financier peuvent continuer à spéculer et nous entraîner à la catastrophe.

Et Nicolas Sarkozy en rajoute en utilisant les armes classiques de la réaction en temps de crise : il s’essaie à diviser les travailleurs en pointant du doigt les immigrés et fustige les acquis sociaux.
Ce soir à Toulon, Nicolas Sarkozy a méprisé des français qu’il continue d’entrainer vers le précipice.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents