Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


après l'annonce !

Publié le 15 Février 2012, 22:22pm

Catégories : #parti de gauche


66 jours pour tourner la page delap 2

En officialisant sa candidature, Nicolas Sarkozy a prétendu vouloir se libérer du poids de la fonction présidentielle. Mais c’est au poids accablant de son bilan qu’il cherche à échapper. Il dit vouloir écouter le peuple alors qu’il l’a systématiquement ignoré, contourné, affronté pendant cinq ans. Sa seule proposition consiste à diviser les Français en dressant ceux qui ont encore un emploi contre les chômeurs. L’unique parole censée dans ce flot de contre-vérité est qu’à 57 ans on peut commencer une nouvelle carrière. En le congédiant, les Français lui donneront l’occasion de le vérifier.

François Delapierre, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon

ericLa candidature indécente

La déclaration de Nicolas Sarkozy a été à, l’image de son quinquennat : indécente. Vu son bilan, l’homme du Fouquet’s prend les Français pour un peuple amnésique et stupide. Les 2 millions de chômeurs supplémentaires depuis 2007 apprécieront notamment de l’entendre vouloir mettre le travail au centre de tout. Il prétend vouloir être le bouclier des Français contre la crise alors qu’il aura été celui des riches pendant 5 ans. On n’a rien appris ce soir dans ce discours pitoyable de fin de règne. On devrait cependant en tirer une conclusion : désormais candidat, Nicolas Sarkozy n’a plus la légitimité de signer un traité européen qui engagerait la France.

Eric Coquerel, secrétaire national du PG et conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon


Candidature Sarkozy : réaction du Parti de Gauchemartine

Rien de neuf à écouter le candidat Nicolas Sarkozy, le disque tourne à vide. Il est dorénavant en panne d’imagination pour tromper les français et n’a à offrir que la poursuite de ses politiques désastreuses. D’ailleurs, le choix d’une chaîne privée, TF1, pour annoncer sa candidature est le symbole même de la politique menée par Nicolas Sarkozy : mépris pour le secteur public, priorité au privé.

Et qui peut croire à sa conception du rassemblement des français lorsque toutes ses propositions d’appel au peuple par le référendum ne visent qu’à dresser les citoyens les uns contre les autres.

En tous les cas, tous ceux qui veulent manifester lors des déplacements du président de la République et qui se heurtent à chaque fois au déploiement massif de forces de l’ordre, n’hésiteront pas à venir dire ses vérités au candidat qui annonce vouloir rompre avec le protocole !

On est rarement réélu sur un bilan. Nicolas Sarkozy sera lui battu car son bilan est désastreux pour notre pays. La France du peuple, la France du travail saura renvoyer Sarkozy dans ses foyers retrouver ses amis de l’oligarchie.

Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche

 (photos Rémy Blang)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents