Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


ça va pas mieux, en Moselle !

Publié le 23 Octobre 2012, 23:00pm

Catégories : #billets d'humeur

Toute colère, encore…

Je vous raconte ?

Comme vous finissez par le savoir, ici, c’est la Moselle. Terre de contrastes, comme dirait un présentateur de journal de 13 heures sur TF1. Une terre d’accueil, par essence. Un pays qui s’est construit par des strates successives venues d’ailleurs, Italie, Espagne, Pologne, Afrique du Nord. Ben oui, c’est comme ça, les pays miniers…

Pour vous la faire courte, il y a par ici une petite ville. Dieuze qu’elle s’appelle. Dûment équipée d’un maire certainement droite bon teint, à ce qu’on m’en a dit, façon décomplexée, voyez ? La petite ville, jusqu’à il y a peu, c’était une ville de garnison. Des paras. Des dragons même. Brrr… Et puis voilà que par la volonté du prince (Sarkozy soi-même…) les dragons s’envolent, les commerçants sanglotent, les profs aussi, le boucher et le coiffeur itou. Bref, la ville s’éteint petit à petit.

dieuze.jpgEn partant, les paras ont laissé leurs bâtiments, évidemment, ils n’allaient pas tout démonter. Et puis, dans ces coins-là, même par temps de prix Nobel, on ne sait jamais ce qui peut arriver, une petite guerre c’est vite attrapé ! Non, je ne devrais pas me marrer avec des calamités comme celle-là.

Voilà donc des logements vides, comme sur la photo du journal. Et pas bien loin de là, dans une forêt près de  Metz, des familles kosovares sans toit, à l’entrée de l’hiver. Voilà. Vous faites le rapprochement ? La sous-préfète vient pour recenser le nombre d’hébergements possibles. Et en face, elle trouve qui, à votre avis ? Les habitants du patelin, avec leur maire, bien entendu. C’est qu’il n’est pas du tout question pour ce monsieur Lormant de se laisser envahir par les Balkans, non mais franchement, on nous prend pour qui, des fois… Alors il le dit, à grosses tartines pleines dans le journal local : « Qu’on nous foute la paix ! On n’en veut pas ! ». Ça c’est de la conviction, ou on n’y connaît rien ! Y en a même eu pour faire de l’humour : la sous-préfète aux Balkans ! a-t-on entendu, si si ! Mais où vont-ils chercher tout ça ?

En attendant, l'hiver va arriver, et par chez nous, l'hiver, c'est souvent pas du gâteau...

Tout ce que la galaxie humaniste et solidaire compte de militants par ici est monté au créneau. Et nous, on n’a pas été les derniers. Une lettre au Préfet de région, par exemple, ça remet toujours bien les idées en place. Et ça soulage, si vous saviez !

 

On vous la publiera demain. D’ici là, le bon monsieur Lormant aura bien eu encore quelques idées de génie… Dans une ville de garnison, ça s’impose. Pour dire que nous aussi, on peut, pour l’humour !

brigitte blang

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents