Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Ça s’est passé à Madrid.

Publié le 22 Mars 2011, 00:00am

Catégories : #chez nos voisins - nos copains

 20 000 manifestants contre les plans d'austérité de Zapatero dans les rues de Madrid 

cayo-lara-2.jpgIls étaient plus de 20 000 à manifester ce dimanche 20 Mars, à l'appel d'Izquierda Unida, dans les rues de Madrid pour protester contre les mesures antisociales mises en place par le gouvernement Zapatero.

Gel des pensions, facilitations des licenciements, baisse des salaires des fonctionnaires, attaques constantes contre les systèmes de retraites, coupes dans les dépenses étatiques y compris de santé, d'éducation et d'aide face à la dépendance, menaces contre les instruments de négociations salariales collectives... Voilà le bilan des derniers mois.

« Ces mesures qu'on nous présente comme inévitables ne le sont absolument pas, elles ne sont là que pour favoriser les grand pouvoirs économiques » indique Izquierda Unida dans son Manifeste d'appel à la manifestation. « Pas une seule mesure n'a été prise pour faire payer la crise à ses vrais responsables »peut-on aussi y lire.

Lors de l'acte public qui a eu lieu Puerta del Sol après la manifestation, selon une tradition bien ancrée, Cayo Lara, Secrétaire général d'Izquierda Unida, a appelé à « remplir les mairies et les parlements régionaux avec des valeurs de gauches ». Il faut dire que les élections municipales et régionales du 22 Mai prochain sont dans toutes les têtes. Un grand nombre d'électeurs du PSOE se sentent floués par le gouvernement Zapatero. « Izquierda Unida est là, nous sommes prêts à être la réponse à la crise » souligne Cayo Lara.

Les représentants d'Izquierda Unida ont tenu, face aux attaques des médias les accusant de n'être qu'une force de contestation, à préciser: « Nous ne sommes pas l'organisation du "non", nous sommes la force du '"oui". Oui à l'emploi digne avec des droits ; oui au droit au logement ; oui à des relations salariales justes ; oui à un pacte social européen ; oui à une démocratie souveraine et pleine ; oui aux énergies renouvelables (…) ».

Le Parti de Gauche se félicite de cet événement réussi et se battra aux côtés d'Izquierda Unida et du Parti de la Gauche Européenne pour battre en brèche les décisions criminelles des gouvernements néo et sociaux libéraux qui dirigent l'Europe.

Les mauvais jours finiront ! Les peuples européens soutenus par l'autre gauche le prouveront !

 Céline Meneses 
 Parti de Gauche 
 Secrétariat International 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents