Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Ça, c'est de l'info !

Publié le 28 Juin 2011, 23:12pm

Catégories : #médias

TF1.jpg

Le Parti de Gauche dénonce avec la plus forte indignation la grossière et honteuse manipulation que les téléspectateurs du journal télévisé de 13 heures de TF1 ont pu voir jeudi 23 juin 2011.

Dans un reportage présentant un dispositif mis en place par le gouvernement dans le cadre de sa loi contre l'absentéisme scolaire, le contrat de responsabilité parentale (CRP), le témoignage de la mère de famille éplorée remerciant éperdument le gouvernement de la mise en place de cette mesure n'était rien d'autre qu'une attachée de presse du président UMP du conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, cette dernière n'ayant de surcroît pas d'enfants.

Elle y exprimait sa détresse de « mère défaillante » face à l'absentéisme de son « présumé » enfant et feignait de faire part de son soulagement de constater que le gouvernement prenait en charge « son désarroi » par une loi « rappelant aux parents leurs devoirs en les obligeant à s'engager concernant le comportement de leur enfant sous peine de sanction ».

television.gifCette lamentable affaire a au moins le mérite de dévoiler la connivence et la consanguinité entre les politiques de droite et certains médias aux ordres n'hésitant pas à faire du zèle en se transformant de la manière la plus cynique qui soit en agents de propagande de la politique gouvernementale. Elle apporte également un éclairage supplémentaire sur les méthodes utilisées par le pouvoir en place. Aucune supercherie n'est écartée pour peu qu'elle puisse contribuer à atteindre l'objectif fixé : convaincre en tous domaines de la pertinence des mesures les plus régressives, à moins qu'il ne s'agisse plus prosaïquement de vaincre par tous les moyens...

En ce début de campagne électorale, ce triste épisode permet de situer quelques unes des priorités du Parti de Gauche. Il faudra bien davantage que des mesures fondamentalement démagogiques et au final inefficaces pour espérer résoudre les difficultés de l'Education nationale que l'on s'échine par ailleurs à démanteler méthodiquement. Remettre de l'éthique et de la déontologie au cœur de l'action des journalistes représente une nécessité impérieuse pour reconstruire le pluralisme de médias enfin respectueux du fonctionnement démocratique de notre République.

Francis Daspe (commission éducation)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents