Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


à propos de fête

Publié par prs 57 sur 9 Juillet 2007, 23:00pm

Catégories : #à gauche - toutes !

Patrice Bessac, porte-parole du PCF et secrétaire de la fédération de Paris, est cette année responsable de la diffusion de la vignette de la Fête de l’Humanité, bon de soutien au journal.

Quelle est l’importance de la vente de la vignette cette année ?

 Patrice Bessac. La diffusion du bon de soutien est le premier outil de notre campagne d’été. Elle permet aux militants d’aller à la rencontre des gens dans les quartiers, dans les entreprises.

Après la claque que la gauche a prise aux dernières élections, face à Sarkozy qui fonce tête baissée, il est encore plus important pour nous d’aller au contact de la population, de renouer le fil pour que les électeurs reprennent confiance dans la politique.

Il faut arrêter d’être hypnotisé par la victoire de Nicolas Sarkozy. On ne va pas se lamenter pendant des mois, alors qu’on voit que, dès les premières difficultés, le gouvernement peut reculer, on l’a vu sur les universités… Le rendez-vous de la fête est le moment idéal pour sensibiliser les forces populaires et politiques de gauche, pour ne pas laisser tout le pouvoir à la droite sans réagir. La fête peut participer du réveil de la gauche : le peuple de France a encore des réserves de combativité.

Le soutien au journal avait été, l’année dernière, un des moteurs de la diffusion…

Patrice Bessac. C’est plus vrai que jamais. Si la vignette ouvre les portes de la Fête, c’est avant tout un bon de soutien à l’Humanité. Parce que, si le journal gagne des lecteurs, il est toujours en grande difficulté financière. C’est un bijou politique qu’il nous faut préserver. Sarkozy contrôle les médias. Le journal joue un rôle très important en diffusant d’autres idées, des idées communistes tous les matins dans des milliers de foyers.

Comment est engagée la bataille de diffusion ?

Patrice Bessac. Avant tout, il faut s’assurer que chaque communiste paie sa vignette et en ait d’autres à diffuser autour de lui. Les fédérations, les sections, les cellules doivent s’engager pour que cette fête soit bien celle de la résistance et de l’alternative politique. Ensemble, militants et salariés de l’Huma feront ainsi de la fête le grand rendez-vous festif et politique qui rassemble des centaines de milliers de gens qui ont le coeur à gauche.

Des axes sont-ils privilégiés pour la diffusion ?               

Patrice Bessac. Nous avons prévu de faire dès juillet un gros effort en direction des militants dans les entreprises. Chaque année, ils travaillent au succès de la Fête, mais il faut fédérer les énergies. Nous avons besoin de nous impliquer plus fortement dans le monde du travail. Dans ce but, nous avons fixé un rendez-vous national de diffusion, le mardi 10 juillet, devant les portes des entreprises. La deuxième direction dans laquelle nous avons décidé de travailler, c’est la jeunesse : bien évidemment, la JC s’engage elle aussi à fond dans la préparation de la Fête.

Entretien réalisé par Grégory Marin

 

http://www.humanite.fr/2007-07-03_M...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents