Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


conversion en Albion

Publié par prs 57 sur 9 Juillet 2007, 10:11am

Catégories : #laïcité

L' ex-Premier ministre britannique Tony Blair, anglican pratiquant, va-t-il annoncer prochainement sa conversion au catholicisme ?

C’est "Off" pour le moment, mais cela a été relaté par plein de média différents.

Voici quelques extraits glanés sur Internet :

Le quotidien the Guardian raconte que le Premier ministre du Royaume-Uni "a pris la décision de demander son admission dans l’Eglise catholique, en s’appuyant sur des sources anonymes à Londres et à Rome.

Pour le Daily Telegraph, qui cite des sources ecclésiastiques et amicales du Premier ministre, Tony Blair devrait annoncer sa conversion après son audience privée avec le souverain pontife au Vatican. Cette démarche aurait été préparée avec le père John Walsh, un aumônier de la Royal Air Force, qui officie régulièrement à Chequers, au domicile du chef du gouvernement.

Le Premier ministre, qui doit quitter ses fonctions le 27 juin, devrait annoncer sa conversion peu après son audience privée au Vatican, précise le "Daily Telegraph", qui s’appuie sur des sources ecclésiastiques et des amis de Tony Blair.

Selon ce journal, le dirigeant britannique s’est préparé à une conversion avec l’aide du père John Walsh, aumônier de la Royal Air Force qui a dit régulièrement la messe à Chequers, au domicile du Premier ministre.

Tony Blair assiste depuis des années à des services catholiques, la foi de son épouse et de ses enfants, mais était réticent à se convertir pendant son mandat de Premier ministre à cause des conflits que cette décision pouvait engendrer avec les prises de positions de son parti sur l’avortement ou les homosexuels.

Cette pratique lui avait d’ailleurs valu en 1996 les critiques du cardinal Basil Hume, alors chef de l’Eglise catholique en Grande-Bretagne, qui l’avait réprimandé pour avoir communié à l’église catholique d’Islington, le quartier londonien alors habité par les Blair. « Je me demande ce que Jésus en aurait pensé », avait rétorqué Tony Blair dans une lettre adressée au prêtre.

Dans la famille Blair, Cherry, l’épouse, et les enfants sont de confession catholique, ce qui a conduit de nombreuses fois Tony à des services catholiques. Il avait néanmoins refusé de se convertir au cours de son premier mandat, compte tenu de l’implication politique de ce geste sur des sujets épineux comme l’avortement, ou les homosexuels. Toutefois, Tony Blair sera bientôt libéré de ses fonctions politiques, puisqu’il a annoncé son départ du poste de chef du gouvernement le 27 juin.

L’histoire politique britannique ne compte aucun Premier ministre catholique. Un tel cas de figure pourrait poser problème étant donné que la fonction comprend la nomination du chef de l’Eglise anglicane. L’Angleterre a une religion d’Etat, l’Anglicanisme, mais prône la liberté de culte.

A partir de là, il devient difficile de ne pas devenir parano et de ne pas faire de liaison directe entre cette annonce, et le rapprochement d’Angela Merkel avec le Vatican, sans compter la nomination récente de Christine Boutin au gouvernement, caricature de grenouille de bénitier.

Il s’agit bien d’une liaison directe entre le pouvoir et le culte religieux catholique, aveugle qui ne veut pas le voir. Ajouter à cela le très cultuel Sarkozy, avec son "opposante" Royal, qui voulait il y a peut se marier selon le culte catholique avec son désormais ex, il est très dur de ne pas suspecter une invasion imminente de ratichons vengeurs.

Je vois venir le temps où le catholicisme redeviendra religion d’état en France.

Sachant que la guerre actuelle contre l’Orient est justifiée par le danger Islamique, j’augmente encore mon degré de parano en m’interrogeant sur cette montée en puissance du clergé. Que les USA soient entièrement soumis au christ tout puissant, on le sait depuis longtemps. Mais que l’Europe, ou plutôt ses dirigeants, contre toute évidence historique, en reviennent à cet archaïsme destructeur et générateur de haine et de conflits meurtriers, je l’avoue, cela me fait vraiment peur.

L’Eglise réformée, aussi rétrograde et puritaine qu’elle soit, avait au moins rompu avec le culte de la personnalité du pape et l’adoration des idoles saintes.

Et c’est quelqu’un qui a été baptisé à la naissance qui vous le dit ; la religion catholique, prise au premier degré, est une religion tribale. Quand on observe objectivement la vénération à la vierge, la croyance aux miracles, on peut se dire qu’à certains égards l’Islam est plus moderne que la religion catholique. En tout cas, quels que soient les points de vues, cela ne vaut pas une guerre de religion.

Moi je m’en moque, je suis athée depuis que personne n’a pu m’expliquer pourquoi Dieu est forcément un homme. Je ne suis pas si étroit d’esprit, j’aurais pu être un moine au service d’une déesse quelconque, par exemple Aphrodite.

J’aimerais bien que Bellaciao ajoute dans son bandeau, "Espace sans Dieu ni Maître", cela diminuerait mon niveau de stress. Ou alors, si cela doit heurter des sensibilités, au moins proclamer, "Religions non admises, même tenues en laisse". Ou bien, encore plus consensuel, "La religion peut provoquer des troubles graves de la laïcité".

Mais c’est juste une requête, j’ai pas de pouvoir, je suis pas assis à la droite du grand barbu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Mais non, t'as rien compris. C'est la laïcité qui peut provoquer des troubles graves de la religion. Enfin bon... A chacun sa paranoia! ^^
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents