Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


du rififi au parti, la suite !

Publié par prs 57 sur 2 Juillet 2007, 00:23am

Catégories : #un petit tour chez les socialistes

Lettre ouverte à Ségolène Royal ( Par Alain Wallon, Secrétaire de section du Parti socialiste de Provins)

Chère Ségolène Royal,

Tes déclarations de mercredi m’ont profondément déçu.

Mercredi, tu as déclaré qu’il fallait « remettre en cause un certain nombre de choses » dans l’idéologie socialiste. « Par exemple, le SMIC à 1.500 € brut dans cinq ans, qui est une idée phare de Laurent Fabius ou la généralisation des 35 heures, sont deux idées qui étaient dans le projet des socialistes, que j’ai dû reprendre dans mon pacte présidentiel et qui n’ont pas du tout été crédibles ».

Je suis militant du PS et secrétaire de section ; en faisant ces déclarations, tu as perdu la confiance de nombreux militant(e)s et sympathisant(e)s qui ont fait la campagne des présidentielles 2007 et mouillé le maillot pour toi.

Comment peut-on estimer que le SMIC à 1.500 € brut dans cinq ans n’est pas crédible alors que beaucoup de nos concitoyens sont actuellement au SMIC à 1254,28 € brut mensuels !... Pour toutes ces personnes cette somme est importante.

Concernant les 35 heures, il y a certes des incohérences dans leur application et une remise à plat du dossier aurait été nécessaire.

Quant au projet du PS qui avait été « voté par les militants », comment peux-tu le remettre en cause ?

Si celui-ci ne te plaisait pas, tu n’étais pas obligée de te présenter à l’investiture des socialistes.

Mais à partir du moment où tu t’es présentée et où tu as été élue par les militant(e)s, ton devoir était de le porter et le défendre.

"Ma chère Ségolène, tu as menti aux militants et militantes ainsi qu’aux 17 millions d’électeurs et électrices qui ont voté pour toi. Je te demande d’avoir un peu plus d’humilité et de respect pour la force collective qui t’a portée pendant la campagne ainsi que pour tous ces hommes et femmes qui ont cru en toi.

Je suis militant de gauche et j’ai toujours défendu les valeurs de la gauche " solidarité, égalité, liberté, fraternité ".

C'est pourquoi, ma chère Ségolène, je continuerai à défendre l’augmentation du SMIC, la sécurité sociale, les services publics, l’égalité des chances, la justice sociale etc. Pour moi aujourd’hui, le choix est clair, je suis un opposant farouche de la droite et de tous les mauvais coups qu’elle va asséner à nos concitoyens.

Au sein du Parti socialiste je vais continuer à défendre ces valeurs de gauche qui m’ont toujours animé et je serai un farouche opposant de tous ceux et celles qui trahiront ces valeurs.

Marx disait : « Une idée devient une force lorsqu’elle s’empare des masses. Si nous avons des idées, les masses nous rejoindrons. »

Ma chère Ségolène à partir d’aujourd’hui, je fais partie de ceux qui vont s’opposer à ton élection comme premier secrétaire du Parti voire comme future candidate à l’investiture pour représenter le PS aux prochaines présidentielles 2012.

Ma chère Ségolène, je te présente mes salutations socialistes.

Alain Wallon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents