Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Une soirée au Zénith

Publié par prs 57 sur 27 Octobre 2006, 15:17pm

Catégories : #un petit tour chez les socialistes

    Il fallait y être!... et on y était!

   Hier soir, avec Audrey, Hélène et Carola, on s'est fait une soirée entre filles. C'était au Zénith, avec des vedettes, des pointures. La salle pleine à craquer, chauffée à blanc. Nous, on pensait que ce serait du tout cuit pour les 2 autres. Et puis ça a plutôt bien commencé. Bertrand a parlé. Appel à l'unité. Classique, mais ça marche toujours bien ce genre d'arguments. Et puis Laurent est monté sur scène, comme pour un vrai spectacle, applaudissements de partout. Il y en avait qui avait apporté des pancartes. Nous, on s'est contentées de crier bien fort. Pas encore "Laurent! On t'aime!"  Non, ça on se le réserve pour la vraie campagne, celle de 2007, quand on aura gagné. Je ne vais pas vous faire un résumé. Vous lisez les journaux, vous entendez la radio. C'était vraiment très très bien, son message. Fort, à gauche, des appels à Mitterrand, à Jaurès, à Blum, à Mendès, aussi (On l'avait un peu oublié, lui, depuis le début de ces débats, non?), et puis, ces accents républicains, cette carrure, cette solidité dans la stature. Après, c'était le tour de Ségolène. Aïe! Aïe! Aïe! Moins facile, l'exercice.  Finalement, partagés, ils étaient, les militants et ils l'ont fait savoir. L'avait l'air colère, la dame. (Qui donc lui avait conseillé cette veste rose ton sur ton avec le fond de scène? C'était d'un goût!) Bon, le jury-citoyen, on avait déjà entendu, les appels du pied au bon peuple, aussi. Rien de bien emballant là-dedans. Et puis, cette voix monocorde, ce geste retenu, ces mouvements de cheveux. Si elle veut vraiment aller à la présidentielle, va falloir qu'elle prenne des cours de passion, nous prouver qu'elle en a vraiment envie, bon sang! D'un autre côté, nous quatre, on était déjà convaincues. Le militant de base, socialiste en plus, si on le titille d'un peu près, il deviendrait vite limite frondeur. Pourvu que ça dure! Bref, on lui a fait, comme on dit, un brin de conduite! Ensuite Dominique. Pas franchement étonnant non plus: social-démo je suis, social-démo je reste. Ca a le mérite d'être clair. Et si on ne vote pas pour lui dans 3 semaines, ce ne sera pas par erreur, on ne pourra pas dire: il nous a trompés, et c'est bien que ce soit aussi clair, justement. Pour être honnête, très homme d'état, très au point dans le verbe, lui aussi. Rien à dire, fidèle à son message. Deux trois piques ici et là en direction de Charentes-Poitou. Et puis, il jouait à domicile, faut reconnaître, ça aide. Coup de bol, c'est Laurent qui concluait, comme si c'était déjà dans la poche! Wouaouh! On lui a fait une belle sortie. Ceux qui vous diront qu'il n'a rien gagné dans cette soirée vous mentent. Il est et il reste le meilleur, celui qui parle fort de justice et de social, de liberté et de fraternité, d'égalité et de laïcité, de République un un mot. Alors, ce matin, avant de remonter dans le train, en lisant les commentaires ici et là, ça faisait tout drôle ces chiffres assénés: des pourcentages en toc, des sondages en trompe-l'oeil, des opinions manipulées, des "sympathisants" bizarrement orientés. Ils les cherchent où, leurs sondés? Pas devant le Zénith, déjà... Parce que là, hier soir, on était un paquet à s'embrasser de joie, parce que là, hier soir, on a vraiment senti l'esprit souffler. Après? Eh bien, on a fait comme les autres et on a tenu parole (ben oui, on avait dit au début:"Si c'est bien, on ira s'en jeter un!"), alors on est allées, toujours entre filles, écluser un ou deux petits verres, histoire de fêter ça! Oui, une belle soirée au Zénith, on reviendra, pourvu qu'on ne nous change pas la tête  d'affiche! 

 Brigitte Blang pour PRS 57

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents