Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


au Conseil national

Publié le 2 Octobre 2009, 23:00pm

Catégories : #laïcité

Lors du dernier conseil national, à Bagnolet, notre déléguée Brigitte Blang a défendu, (une fois de plus, c’est un peu une idée fixe chez elle !) la laïcité, en Alsace et en Moselle. Un sujet qui tient particulièrement à cœur à celle qui enseigna si longtemps dans un département concordataire. Nous transcrivons ici l’essentiel de son intervention :

 

« Mes camarades.

Partant de la constatation plus qu’évidente de la singularité des 3 départements concordataires, que certains qualifient joliment de « contrées excentriques », permettrez-moi un bref rappel aux fondamentaux.

Ces trois départements ne sont concernés ni par les lois scolaires de 1881- 82- 86, ni par les lois de séparation de 1905. En 1919, le retour de ce territoire dans la République pose avec gravité le problème de l’application des lois laïques en Alsace et en Moselle. C’est pourtant le statu quo qui sera choisi. En 1924, arrivant au pouvoir, la Gauche tente le coup, et se heurte à l’opposition déclarée des catholiques, des évêques, et faut-il se le cacher, d’une partie de la population. Où on constate alors un affrontement idéologique entre ceux qui défendent la République une et indivisible, comme principe universel, et les tenants d’un fédéralisme régional et particulier. 

Dès lors, la question est clairement posée : la laïcité est-elle un principe indépassable ou bien plutôt un concept aménageable, et pourquoi pas élargissable... à une forme de laïcité positive, par exemple ?

Les cadres conjugués de nos travaux sur les élections régionales et notre Congrès programmatique de décembre semblent bien nous offrir LE moment idéal pour mener enfin cette réflexion incontournable, tant il est vrai, mes camarades, qu’à force de ne pas faire aujourd’hui ce que les autres ne feront pas davantage demain, tout espoir de changement devient impossible.

C’est pourquoi je vous demande, ici et maintenant, de graver dans le marbre de nos propositions l’abrogation de l’exception territoriale, en matière scolaire, de ces trois contrées excentriques. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Beau discours, je tente par ce biais de te joindre Brigitte car il semble que ton adresse mail présente quelques soucis...J'attend la doc pour les modalités d'adhésion avec grande impatience.
Amicalement
Joel


Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents