Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Lu dans l’huma

Publié le 28 Septembre 2009, 23:01pm

Catégories : #chez nos voisins - nos copains

Déferlement de joie à Die Linke

 

Un résultat sensationnel, le succès de Die Linke est confirmé ! » Tels sont les mots de Dietmar Bartsch à l’annonce des premiers pronostics. 12,5% pour le parti de gauche : énormes applaudissements du public dans la tente plantée par le parti de gauche à la Kulturbrauerei, brasserie devenue centre culturel d’un quartier branché de l’ancien Berlin-Est.

« Merci à celles et ceux qui nous ont fait confiance et qui nous ont soutenus dans cette campagne. Nous étions la force sociale et nous le restons ! ajoute le chef du parti. La grande coalition doit faire face à une énorme défaite, mais nous, nous pouvons être fiers de notre succès ! »

La place est laissée aux pronostics des régionales : « Nous sommes dedans pour le Schleswig-Holstein (6,5%) et le Brandebourg vient de s’assurer un changement de politique radical (30%) ! » lance Bodo Ramelow, leader de Die Linke en Thuringe. « Le SPD va enfin devoir étudier ma proposition de coopération pour empêcher une coalition CDU-FDP au Bundesrat ! » Cris de joie, ambiance surchauffée dans cette tente trop petite.

« Je l’avais senti depuis les régionales et les bons scores de Die Linke, notamment en Sarre et en Thuringe : les électeurs nous ont pris au sérieux et nous ont fait confiance ! » s’exclame Carsten Boy, tout heureux. C’était la première fois qu’il menait campagne dans le quartier berlinois de Wedding. « Nous avons juste à espérer que la coalition CDU-FDP ne passe pas, mais je n’imagine pas Merkel faisant face à une forte opposition. Et c’est ce qui l’attend ! » Detlef Christiansen aussi se réjouit : « C’est encore plus que ce que j’osais espérer, mais est-ce que ça va suffire à empêcher le démontage social annoncé par la CDU, par le FDP ? » Le cinquantenaire aurait aimé voir Die Linke utiliser davantage encore le potentiel de la crise du modèle néolibéral. Sa voisine, Evelyn Neira, regrette le manque d’alternative dans les coalitions : « Nous en sommes réduits à souhaiter une grande coalition comme moindre mal. » Dominik Blattner partage un autre avis. Habitant du quartier, il est venu ici car la fête est libre d’accès, contrairement à bien d’autres. « Je n’aurais rien contre une coalition CDU-FDP, mais les grands gagnants de ces élections seront les petits partis, ceux qui s’engagent vraiment pour quelque chose. À mon avis, beaucoup d’électeurs du SPD auront voté pour Die Linke, beaucoup de la CDU se seront tournés vers la FDP. » Ce qui est sûr, c’est qu’il ne restera pas ce soir à la Kulturbrauerei. Ici, il n’y a de la place que pour le succès de Die Linke. « Social, aussi après les élections », affiche la tribune. Prometteur.

Charlotte Noblet


* " Das Herz schlägt links ", ça signifie tout simplement : le coeur bat à gauche

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents