Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Lu dans l’huma

Publié le 28 Septembre 2009, 23:01pm

Catégories : #chez nos voisins - nos copains

Déferlement de joie à Die Linke

 

Un résultat sensationnel, le succès de Die Linke est confirmé ! » Tels sont les mots de Dietmar Bartsch à l’annonce des premiers pronostics. 12,5% pour le parti de gauche : énormes applaudissements du public dans la tente plantée par le parti de gauche à la Kulturbrauerei, brasserie devenue centre culturel d’un quartier branché de l’ancien Berlin-Est.

« Merci à celles et ceux qui nous ont fait confiance et qui nous ont soutenus dans cette campagne. Nous étions la force sociale et nous le restons ! ajoute le chef du parti. La grande coalition doit faire face à une énorme défaite, mais nous, nous pouvons être fiers de notre succès ! »

La place est laissée aux pronostics des régionales : « Nous sommes dedans pour le Schleswig-Holstein (6,5%) et le Brandebourg vient de s’assurer un changement de politique radical (30%) ! » lance Bodo Ramelow, leader de Die Linke en Thuringe. « Le SPD va enfin devoir étudier ma proposition de coopération pour empêcher une coalition CDU-FDP au Bundesrat ! » Cris de joie, ambiance surchauffée dans cette tente trop petite.

« Je l’avais senti depuis les régionales et les bons scores de Die Linke, notamment en Sarre et en Thuringe : les électeurs nous ont pris au sérieux et nous ont fait confiance ! » s’exclame Carsten Boy, tout heureux. C’était la première fois qu’il menait campagne dans le quartier berlinois de Wedding. « Nous avons juste à espérer que la coalition CDU-FDP ne passe pas, mais je n’imagine pas Merkel faisant face à une forte opposition. Et c’est ce qui l’attend ! » Detlef Christiansen aussi se réjouit : « C’est encore plus que ce que j’osais espérer, mais est-ce que ça va suffire à empêcher le démontage social annoncé par la CDU, par le FDP ? » Le cinquantenaire aurait aimé voir Die Linke utiliser davantage encore le potentiel de la crise du modèle néolibéral. Sa voisine, Evelyn Neira, regrette le manque d’alternative dans les coalitions : « Nous en sommes réduits à souhaiter une grande coalition comme moindre mal. » Dominik Blattner partage un autre avis. Habitant du quartier, il est venu ici car la fête est libre d’accès, contrairement à bien d’autres. « Je n’aurais rien contre une coalition CDU-FDP, mais les grands gagnants de ces élections seront les petits partis, ceux qui s’engagent vraiment pour quelque chose. À mon avis, beaucoup d’électeurs du SPD auront voté pour Die Linke, beaucoup de la CDU se seront tournés vers la FDP. » Ce qui est sûr, c’est qu’il ne restera pas ce soir à la Kulturbrauerei. Ici, il n’y a de la place que pour le succès de Die Linke. « Social, aussi après les élections », affiche la tribune. Prometteur.

Charlotte Noblet


* " Das Herz schlägt links ", ça signifie tout simplement : le coeur bat à gauche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents