Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Au PG, on parle régions.

Publié le 21 Septembre 2009, 23:01pm

Catégories : #parti de gauche

par Christiane Chombeau

Pour le PG, les élections régionales s’inscrivent dans la bataille globale contre la droite pour proposer des solutions alternatives de gauche et changer les règles du jeu au plan national et européen. Beaucoup de choses positives ont été réalisées dans les régions dirigées par la gauche. Mais force est de constater qu’elles n’ont pas été un point d’appui pour battre la droite en rendant des solutions politiques de gauche majoritaires dans l’opinion. Pourtant, une autre gestion des régions permettrait d’illustrer les grands axes d’une alternative au capitalisme en crise.

La relocalisation de l’économie au service de l’emploi et de l’environnement

Selon le Parti de Gauche, une relocalisation de la production y compris industrielle, s’impose pour stopper la catastrophe écologique provoquée par un système qui pousse à la concentration de la production vers les endroits les plus rentables en fonction de la division internationale du travail. Sans compter les problèmes d’emploi dans les territoires où la spécialisation bloque les reconversions et augmente le chômage.

La planification écologique

Bien que la planification écologique doive se faire au niveau national et européen, les régions peuvent prendre des initiatives notamment dans les deux domaines primordiaux que sont l’air et l’eau. Des biens communs dont l’accès doit être un droit fondamental et inaliénable. Elles peuvent par exemple :

* décider un moratoire sur toutes les installations de grands équipements afin de vérifier leur pertinence écologique et leur utilité sociale

* mettre en place des structures régionales pour inciter les communes à gérer l’eau en régie publique et fournir les moyens techniques de cette gestion

La préférence sociale et environnementale

Nous voulons créer un cadre national de préférence sociale et environnementale garant de l’égalité de tous les citoyens. Nous supprimerons les subventions aux entreprises qui licencient ou dégradent l’environnement pour en accorder à celles qui cherchent à fonctionner selon des finalités alternatives aux normes capitalistes comme pour l’économie solidaire et celles qui respectent des critères sociaux...

La priorité au public

Asphyxiées financièrement, les Régions devront faire des choix budgétaires. Aussi, le PG propose l’arrêt des financements régionaux en faveur des services privés concurrents du service public (enseignement, santé, formation professionnelle...). Dans les transports, il refusera les mises en concurrence du transport des voyageurs et exigera un moratoire sur la fermeture des gares y compris pour le fret.

La refondation républicaine des régions

Nous sommes conscients du fait que la politique régionale que nous proposons se heurtera aux orientations mises en œuvre par le gouvernement de droite comme par l’Union européenne. Nous l’assumons. Nous considérons que les régions doivent oser s’opposer aux dispositifs législatifs lorsqu’ils ont été imposés sans débat citoyen. Une désobéissance civique que nous pratiquerons face aux règlements européens qui cherchent à imposer aux collectivités locales le principe de la concurrence libre et non faussée rejeté par le peuple français en 2005.

 (dans À Gauche)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents