Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


retour sur actualités pas bien fraîches !

Publié le 21 Septembre 2009, 23:00pm

Catégories : #billets d'humeur

Des auvergnats, des ministres, la piscine et des urnes trop bizarres.

Dites donc, vous avez vu, l’effet Hortefeux, ça a fait pschitt ! Dilué par l’effet Manaudou. Ça doit bien faire deux ou trois jours qu’on ne nous en parle plus à chaque séquence infos, radio-télé confondues ! On est peu de choses, ma bonne dame ! Ici, on avait décidé de ne pas rebondir, quoique ça nous démangeait bien quand même. Rien que de voir sa tête, déjà, on comprend. Une espèce de Charles Trenet anémique, le talent en moins. Et puis, quoi ? La cause était entendue, ou on n’y a rien compris. Ce type, qui fut en son temps tout de même, en charge de l’identité nationale, un poste qui laisse des traces, ce type s’est lâché, et voilà tout. Chassez le naturel, etc. Après ça, il vient nous faire des discours d’Auvergnats et de pas Auvergnats. Puis pour finir, il présente des excuses. Des excuses ? Pourquoi faire, puisque, n’est-ce pas, les Auvergnats, eux n’avaient pas protesté ? Alors, vous je ne sais pas, mais moi, je serais Auvergnat… En attendant, on avait fait moins de zbintz lorsque notre ci-devant président avait évoqué le bruit et l’odeur. Un homme si bien, pas soupçonnable de racisme pour un rond, celui-là non plus, probablement. N’empêche. On va les grouper. Avec Frêche, ils vont faire nous une triplette à la pétanque ! Tout ça pour revenir à la petite naïade qui raccroche son bonnet. On rentre chez soi un soir, juste pour le journal télé. 1er titre : une bio de la demoiselle. Zut ! qu’on se dit, à son âge, c’est trop bête ! Ben oui, vu la teneur du sujet, nous, on pensait qu’elle s’était noyée, ou quelque chose comme ça. Pas du tout ! Seulement elle en a un peu marre de jouer les petits poissons dans la piscine javellisée. Alors, elle arrête. Vous avez compris ce tintamarre, vous ? Parce que nous, ici, on cherche encore. Pendant ce temps-là, des fonctionnaires se pendent, d’autres se fichent par la fenêtre, suivant ce que leur patron nomme joliment une mode. Yes ! La mode se porte haut et court cet été… La honte !

 Une chouette info qui a fait long feu, elle aussi, c’est l’affaire Bongo le père. Un gars haut placé à l’Élysée, conseiller occulte des affaires africaines ce genre, vous voyez l’importance du poste, bref il vient à la radio nous expliquer que ce monsieur Bongo, homme d’état décédé à l’heure où je vous parle, aurait, ceci dit crûment, mais néanmoins directement, eu la tête d’un ministre de notre République, le ministre de la Francophonie, par ailleurs alsacien bon teint. Vous mettez ça dans un sketch façon Michel Leeb, tout le monde se marre. Le problème, c’est que là, ce n’est pas du cinéma. Le ministre en question, mauvaise pioche, c’était un de ceux qu’on habille d’ouverture ! Bockel, pour le nommer, donc, aurait été viré sur un simple coup de fil d’un Bongo père. Le plus drôle (quoique…) dans cette affaire, ce n’est pas tellement que cette embrouille soit déballée en place publique, non, le plus drôle, c’est que l’intéressé lui-même n’ait pas bronché. Rien, pas un mot, pas une réclamation, pas le moindre communiqué… Que vouliez-vous qu’il fît ? répondez-vous ? Qu’il démissionnât, bien évidemment ! Qu’il se barrât loin, bien loin de ce panier de crabes assumé. Faut croire que le fauteuil est bon, maintenant, au ministère de la justice, pour accepter de telles humiliations. Au PS, il avait appris à avaler des couleuvres bien plus énormes, ce garçon, alors, pensez donc, on n’en est plus à un passage de goudron et de plumes.

Tiens, justement, le PS…  Pas de jours qu’ils ne nous réservent des surprises, nos anciens camarades ! Là, comme sortie du chapeau d’un magicien, au moment même où tout le monde s’était rapapilloté, je t’aime moi non plus, tout ça, boum ! Voilà que deux journalistes découvrent (découvrent ? Pour de vrai ? Ne riez pas trop fort, surtout, ça pourrait se voir qu’on se moque !) qu’il y aurait eu comme qui dirait des urnes à double fond pour le dernier congrès. Non ? Sans blague ? Vous le croyez ça ? Oui ? Ah bon ! Des tricheries au PS ? Pas possible ? Ou alors seulement une fois. Parce que nous qui connaissons bien la maison, ça nous laisse, comment dire ? sans voix…

brigitte blang

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Lu sur une des brochures qu'on nous a donné au remue-méneinges :
" Une fois que les étrangers ont connu l'Auvergne, ils y perdent le souvenir de leur patrie. " (Sidoine Apollinaire)
Voilà pourquoi le jeune Hamine n'a pas trouvé utile de répliquer au ministre, il ne sait plus d'où il vient. Fais attention Hamine, ça peut être dangereux d'oublier ses racines.


Répondre
M

Salut Brigitte,

je pense que ton mail ne fonctionne plus ; il me reste sans réponse et, apparemment, j'ai eu des sueurs froides, tu es toujours bel et bien vivante, et vindicative !

Bises

Martial


Répondre
A

Entièrement d'accord, j'ai lu le fameux livre concernant les magouilles électorales du PS, rien dà dire sinin un seul mot affligeant.
Néanmoins, je trouve bizarre que Sainte Ségo fasse semblant de découvrir le pot aux roses(jeu de mot) car le rapport Mignard de l'énigmatique comité de recolement est connu de tous depuis un an et
fait état de ces anomalies. De là à penser que la fêlé du Poitou fasse semblant de tomber des nues pour se remettre sur le devant de la scène....
Bref, ces petits manèges ne font que me conforter dans ma volonté de rejoindre le PG afin d'en finir avec ces bassesses et enfin participer à de vrais débats de fonds.
J'attend avec impatience ton courrier Brigitte et te recontacterai.

Amicalement

PS : Me faire penser à bien résillier ma carte du PS pour qu'elle ne serve pas à fiare voter quelqu'un d'autre..... 


Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents