Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


du côté de la taxe

Publié le 9 Septembre 2009, 23:00pm

Catégories : #chez nos voisins - nos copains

Taxe carbone, qui paiera?

Par Aurélien Bernier

 Interview parue dans « La décroissance » de septembre 2009  

- Quel est le principe de la taxe carbone telle qu'elle est définie par Michel Rocard pour le gouvernement ?

Il s'agit de taxer les énergies fossiles en fonction des gaz à effet de serre qu'émettent leur combustion à hauteur de 32 euros par tonne de carbone dans un premier temps, puis d'accroître progressivement le niveau des prélèvements. Les factures de carburant, de gaz, de fuel et peut-être d'électricité, augmenteront donc à partir de 2010. Le gouvernement tente de faire passer la pilule en promettant un chèque « vert » censé compenser la taxe pour les ménages les plus modestes.

- Quels peuvent être les effets pervers d'une telle taxe ? Est-elle une nouvelle mesure de greenwashing, de croissance verte ?

Non, nous ne sommes plus dans le greenwashing ou la croissance verte. C'est bien pire : nous sommes dans l'écologie antisociale. En effet, les ménages les plus riches pourront se payer des voitures moins polluantes, installer des panneaux solaires ou se déplacer en train. Les plus modestes, par contre, ne pourront pas accéder à ce mode de vie « écologique ». Et ce ne sont pas simplement les tarifs du carburant et du chauffage qui vont augmenter, mais également les prix des produits et des services, qui utilisent eux aussi de l'énergie. Le « chèque vert » ne compensera jamais intégralement cette hausse.

Le plus scandaleux reste que les grands groupes industriels seront exonérés de taxe, puisqu'ils sont déjà assujettis au marché du carbone. Or, les droits à polluer leur sont alloués gratuitement par les États. S'ils manquent de quotas et doivent en acheter sur le marché, ils paient actuellement 14 euros la tonne, soit moins de la moitié de ce qui sera facturé au particulier.

Pour ne prendre qu'un exemple, à 32 euros la tonne de carbone, l'exonération de taxe représente un cadeau de 250 millions d'euros par an fait à Arcelor-Mittal. Ajoutons que la taxe carbone sera accompagnée d'une baisse des cotisations patronales, et le tableau est complet.

A présent, on comprend mieux l'intérêt du matraquage de films comme Home, avec son discours totalement dépolitisé : il s'agit, en pointant uniquement la responsabilité individuelle et jamais la responsabilité politico-économique, de faire accepter cette écologie antisociale.

- Peut-on taxer le carbone sans conforter les inégalités sociales ? Comment faire ?

Bien-sûr que nous pourrions. Mais pour cela, il faut arrêter de prendre des mesures pseudo-écologiques toutes choses égales par ailleurs. Il est impossible d'exiger des comportements responsables de la part de chaque citoyen sans répartir autrement les richesses. Il faut sortir de cette écologie antisociale défendue par Sarkozy et par des imposteurs comme Cohn-Bendit. Augmenter les bas salaires et taxer le capital, puisqu'il s'agit bien de cela, suppose d'abord de casser le chantage aux délocalisations en mettant fin au libre-échange. La première revendication des écologistes doit être l'instauration d'un protectionnisme environnemental et social. C'est le seul moyen de relocaliser l'économie et donc d'exercer un contrôle démocratique non seulement sur la répartition des richesses, mais également sur les choix de production. Le jour où les mouvements sociaux et les partis de gauche porteront cette revendication, nous pourrons enfin espérer un profond changement de société.

 

Post-scriptum :

À ce jour (9 septembre), il semblerait que le montant de la taxe envisagé ne soit plus de 32 euros, mais de 14. Ceci n'enlève rien aux arguments que je développe. Le montant de la taxe est de toute façon amené à augmenter au fil des ans.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joël de juste à côté 10/09/2009 13:04

Au dernières nouvelles, ce sera 17 euros la tonne.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents