Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


c'est la fête...

Publié le 8 Septembre 2009, 23:01pm

Catégories : #chez nos voisins - nos copains

« Radio France fêtera les cent ans de la Fête de l’Huma ! »
Le président de Radio France, qui a évité de s’exprimer dans les médias depuis sa nomination à la tête de la Maison ronde, en mai dernier, déroge à la règle pour parler de la Fête.

« La Fête de l’Huma fait partie de l’histoire de France », estime Jean-Luc Hees. Le président de Radio France, qui a évité de s’exprimer dans les médias depuis sa nomination à la tête de la Maison ronde, en mai dernier, déroge à la règle pour parler de la Fête. « J’ai un peu pris le train en route », s’excuse-t-il dans un sourire derrière son bureau. S’il est au courant du programme, c’est son prédécesseur qui a effectivement signé et réglé le partenariat avant son arrivée.

Pour lui, le partenariat entamé depuis plusieurs années avec la Fête de l’Humanité est « incontournable » pour Radio France. « C’est un endroit où il y a des centaines de milliers de personnes qui passent », et Radio France se doit donc d’être là où se crée l’événement. D’autant que « c’est un endroit sympathique où se croisent tant de musiques, le plateau est quand même impressionnant », continue-t-il. « C’est une tradition de la maison d’être à la Fête de l’Humanité. Nous sommes complètement dans notre rôle avec ce partenariat », insiste-t-il.
Pour le président de Radio France, l’édition 2009 de la Fête, avec la crise économique et les débats qui l’entourent est quasi incontournable : « c’est un lieu très ouvert au plan culturel, où il y a du débat, particulièrement en ce moment », dit-il pudiquement. « C’est d’ailleurs assez miraculeux que tout le monde trouve sa place en ce lieu », remarque-t-il. « Personne ne s’y trompe : c’est un lieu qui rassemble bien au-delà des communistes. » Vu le contexte économique, et compte tenu des interrogations de la période, « Radio France est dans son boulot en étant présent à la Fête de l’Humanité ». Jean-Luc Hees insiste sur le fait que son prédécesseur, Jean-Paul Cluzel, avait déjà quasiment bouclé le partenariat avant son arrivée : « Mais le bon côté de cette maison, c’est la continuité du service public », se félicite-t-il.

Pour lui, il est aussi important que les nombreux participants à la Fête « remarquent la présence de Radio France ». Et avec les plus de trente heures d’antenne des différentes stations, et le concert du dimanche après-midi (voir encadré), Radio France est largement visible sur la Fête. D’ailleurs, la logistique, plutôt lourde, coûte cher. « Mais le service public fait des sacrifices là où il faut en faire », assure-t-il. Lui n’a qu’un seul regret pour cette année : il n’y a pas assez de captations pour les différentes antennes du service public « de ces formidables concerts ». Il est à parier qu’il aura des idées de ce type pour l’an prochain…

« Personne ne se trompe » sur l’importance de ce rendez-vous de la rentrée, assure le président de Radio France. D’ailleurs, lui est persuadé que « Radio France sera encore là pour les cent ans de la Fête de l’Humanité ».

Propos recueillis par Caroline Constant

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents