Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Un dimanche à Strasbourg.

Publié le 5 Mai 2009, 23:00pm

Catégories : #europe

Campagne électorale, campagne publicitaire? On s'interroge...

Dimanche 3 juin : journée portes ouvertes au Parlement européen. L’occasion pour les strasbourgeois de venir visiter la boutique, de se rendre compte de où on décide de leur vie, de leur avenir. L’occasion pour les militants du Front de Gauche et leurs candidats « régionaux de l’étape » de se montrer un peu aux foules avides d’information. Un bref résumé de la chose : on arrive, à pied, aux alentours du bâtiment, on croise des familles équipées de sacs aux couleurs du PPE, du PSE aussi, des grappes de gamins munis de ballons cousins des sacs en question, tout ça dans la bonne humeur la plus printanière. Dès la première porte, un militant de la liste « Europe-Écologie » nous propose sa littérature. Qu’on refuse poliment, puisqu’on a les mains prises par la nôtre! On passe une porte, deux portes, des escaliers roulants qui montent et d’autres qui descendent, croisant toujours les mêmes familles, les mêmes ballons, les mêmes petits cadeaux sympas, et Ouf ! ça y est, on aperçoit les copains autour de leur table, en train de la remballer, justement, la table et le reste. On n’a pas le droit de propagander en ces lieux. Ah bon ? Qu’à cela ne tienne. On part plus loin. De péripéties en péripéties, on a fini par se replier juste devant le bâtiment, entre un stand de saucisses grillées et un autre de flammküche. Nos tracts, on les a distribués, quand même. Les citoyens de France et d’ailleurs -parce qu’il y en avait des gens venus de partout et pas qu’un peu-, on leur a parlé, quand même. Les débats, sur la liste, et aussi sur les autres, les concurrentes, on les a eus aussi, quand même. Notre campagne, on l’a faite, quand même. N’en déplaise aux fâcheux qui voulaient nous jeter. On était contents, comme vous le voyez sur les photos. Mais une question n’a pas trouvé de réponse : pourquoi les partis « constitués » peuvent-ils impunément et officiellement, remplir les poches des parents et de leurs enfants de gadgets, de stylos, de coloriages, de tas d’objets publicitaires, comme à la Foire annuelle finalement, alors que nous, avec nos trois tracts et nos affiches et aussi, bien sûr, nos jolis autocollants de bon aloi !, nous ne pourrions pas discuter un peu avec le chaland ? Drôle de campagne pour une drôle d’élection sur une drôle d’Europe… C’est là que j’ai compris que mon petit couplet sur l’obsession commerciale et la décroissance n’était finalement pas si décalé que ça !

brigitte blang pg57

(le reste du reportage photos dans l'album "parlement européen" ci-contre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents