Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


acier rouge... et mains d'or

Publié le 11 Avril 2009, 23:00pm

Catégories : #front de gauche

Communiqué de soutien du Front de Gauche

aux salarié(e)s de ArcelorMittal en lutte à Gandrange et Florange.

 

Paris, le 09 avril 2009.

 

Le Front de Gauche par les voix de Jean-Luc MELENCHON du Parti de Gauche, Marie-George BUFFET du Parti Communiste Français et Hélène FRANCO du Parti de Gauche, tête de liste du Front de Gauche dans la région Est, apporte un soutien entier aux travailleurs de ArcelorMittal en lutte pour défendre leurs emplois sur les sites de Gandrange et de Florange.

 

Une fois de plus, Nicolas SARKOZY a menti!

 

Il s'était engagé devant vous à « tout faire » pour que Gandrange et Florange ne ferment pas: «L’Etat préfère investir pour moderniser le site plutôt que de payer de l’argent pour accompagner des gens soit en préretraite, soit au chômage» disait-il en février 2008. On connaît la suite!

 

Votre lutte est bien la preuve que la « mondialisation heureuse » ne l’est que pour les actionnaires, les spéculateurs et les possédants. Les autres, ceux qui n’ont que leur force de travail à vendre, ne sont voués qu’à être des « variables d’ajustement » promis au chômage et à la misère.

 

Les patrons ne cessent de nous répéter que c’est le travail qui coûte cher. C’est faux! Ce qui coûte cher aux entreprises se sont les actionnaires pour qui la rentabilité et le retour sur investissement ne sont jamais assez important!

 

Le Front de Gauche appelle à la tenue urgente d’une enquête parlementaire sur la  situation de la sidérurgie en France pour que notre tissu industriel ne disparaisse pas à cause des appétits féroces et insatiables des capitalistes prédateurs!

 

Le Front de Gauche dénonce le détournement sans vergogne de l’argent public versé aux entreprises pour développer et maintenir l’emploi mais qui en fait ne sert qu’à rétribuer un peu plus les actionnaires. Si un seul licenciement a lieu alors ces sommes doivent être rendues aux pouvoirs publics!

 

Le Front de Gauche refuse que le chômage explose pour des raisons boursières et livre les travailleurs au désespoir et à la misère. C’est pourquoi le 28 mai 2009 le Groupe Communiste et Républicain ainsi que les députés du Parti de Gauche déposeront  devant l’Assemblée Nationale plusieurs propositions de lois visant à interdire les licenciements boursiers et à donner de nouveaux droits aux salariés. C’est pourquoi nous dénonçons le refus obstiné du Gouvernement de ne pas examiner notre proposition de Loi qui aurait permis de bloquer les licenciements boursiers et les licenciements abusifs comme ceux que pratiquent ArcelorMittal.

 

Pour le Front de Gauche,

Jean-Luc MÉLENCHON, Marie-George BUFFET.

 

Hélène FRANCO, tête de liste dans la circonscription Est du Front de Gauche.

 

 






(photos pg 57 au meeting du Zénith)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents