Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Ça se passe comme ça, en Bolivie...

Publié le 31 Janvier 2009, 00:00am

Catégories : #laïcité

Emancipation et laïcité : la Bolivie d'Evo Morales montre la voie!

Le processus d'émancipation humaine et les avancées laïques sont consubstantiels : les Révolutions françaises de 1789 et de1792-1793, la Commune, la IIIe République jusqu'en 1905, le Front populaire, la Résistance et la Libération... les avancées du féminisme... le Portugal en 1974, la Suède en 2000... et la Bolivie en 2009 !
Mais comme dirait un philosophe chinois, ce ne fut pas un dîner de gala ! Il a fallu combattre les reculs réactionnaires, en général orchestrés par la droite mais, malheureusement aussi par la gauche (article 10 de la loi du 10 juillet 1989 annulant les circulaires de Jean Zay de 1937 sur l'interdiction des signes religieux à l'école, article heureusement annulé par la loi du 15 mars 2004).

Dans la phase actuelle du capitalisme (celle que nous appelons turbocapitalisme), les forces de la droite néolibérale sont alliées aux forces communautaristes et intégristes de toutes obédiences (et cela depuis la guerre soviéto-afghane de 1979). Il n'y a donc que la gauche qui soit capable de faire une avancée laïque en renouant avec la marche vers l'émancipation, individuelle et collective.
Malheureusement, la plupart des forces de gauche et d'extrême gauche, incapables de penser une alternative à la droite néolibérale, se sont vautrées dans le néolibéralisme (la plus belle preuve en est que deux proches de la direction du PS actuel sont directeur de l'OMC et directeur du FMI avec l'accord et le soutien de Nicolas Sarkozy).

Et elles ont repris le même système d'alliances. C'est pourquoi les avancées du processus d'émancipation sont si rares. C'est pourquoi la gauche laïque peut fêter la nouvelle Constitution bolivienne qui, outre qu'elle permet la décolonisation interne de la Bolivie, la prise de contrôle de l'Etat bolivien sur les ressources de son sous-sol, permet aussi la rupture du Concordat en séparant l'Etat des structures religieuses.
Remarquons que ni les partisans du Choc des civilisations uniquement tourné contre l'Islam, ni la gauche communautariste, ni les laïques sectaires, n'ont fêté cette nouvelle avancée laïque.
Une avancée qui montre, s'il en était encore besoin, qu'aujourd'hui seule la gauche laïque est en mesure d'œuvrer aux avancées laïques. Encore faut-il qu'elle soit au pouvoir, comme en Bolivie.
Si nous appelons la gauche laïque à fêter cet heureux événement, nous appelons aussi les militants qui souhaitent renouer avec l'émancipation individuelle et collective, ici et maintenant, à renforcer la gauche laïque dans les associations, les partis et les syndicats.


Et donc à participer à la campagne d'éducation populaire laïque lancée par l'UFAL et à venir nombreux aux 2e Rencontres laïques internationales, les 4 et 5 avril prochains à la Bourse du travail de Saint-Denis. Nous pourrons en reparler avec les organisations qui soutiennent cet événement : l'UFAL, Europe et laïcité, le Grand Orient de France, l'Association des libres penseurs de France (ADLPF), ProChoix, etc. Venez les soutenir !

Par : Caroline Brancher, Jocelyne Clarke, Horria Saïhi, Bernard Teper et Monique Vézinet (UFAL)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents