Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


un bien beau moment

Publié le 23 Janvier 2009, 01:23am

Catégories : #ailleurs

 

Billet d’humeur

Ça y est un nouveau locataire à la Maison Blanche. Si ça vous a échappé, c’est que vous êtes sourd, ou aveugle, ou les deux, ou bien en cure de sommeil, ou alors très très amoureux ! Ou bien tout ça à la fois, ce qu’on ne vous souhaite pas. Mais bon, nous voilà débarrassés de Dobeuliou. Son air de ne jamais comprendre ce qui se passe, de tomber d’une autre planète. Il avait dû forcer sur les substances du temps de la fac, il lui en est resté quelque chose, à ce garçon ! On voulait bien regarder la télé, juste une heure ou deux, le temps d’attendre la soupe. On n’en a pas loupé une miette. Les chansons, les concerts (deux jours, que ça a duré, les concerts. Vous imaginez si on avait ça chez nous ? Barbelivien deux jours durant dans le poste...  Au secours !), sa femme, ses filles, d’autres personnes dont on se demandait tous « et celui-là, c’est qui ? », les prestations de serments… Là, je ne sais pas vous, mais moi, la Bible, et tout le tremblement, même en terre concordataire  (surtout en terre concordataire…) ça passe mal. Il paraîtrait même qu’ils ont remis le couvert ce matin, grand’messe, tout ça…  Nous ici, le mot laïcité, ça nous cause, je dirais même que ça nous chatouille la fierté. Alors, quand on voit le patron du plus grand pays du monde, en puissance s’entend, prêter serment sur un livre de messe, ça nous titille un minimum, fatal. Et demander que Dieu lui vienne en aide… par les temps qui courent, et quand on lit ce qu’on lit à leur sujet aux ayatollahs du créationnisme étatsuniens, on craint le pire. Bon, voilà Obama installé. On ne va pas en plus faire la fine bouche, on a bien célébré des événements similaires un certain 10 Mai 81, on connait la valeur des symboles. C’est à la télé qu’ils ont fait fort, en France. Sur je ne sais plus quelle chaine, on a eu droit à l’inénarrable, mais surtout l’inévitable BHL. Dîtes-moi, ce type, y a-t-il au monde un sujet dont il ne soit pas spécialiste ?  Je ne sais pas, la cueillette du houblon dans la vallée de la Bruche, ou la fête de la tarte à la crème en Basse Normandie, en tout cas, dès qu’un moment un peu solennel arrive, qui on convoque ? Vous verrez que le jour où il va casser sa pipe, c’est encore lui qui commentera les obsèques. Sur une autre chaîne, il y avait un autre gars, Narcy, je crois bien. Alors, celui-là, il a dû louper quelques épisodes en route. Ou alors, il était en état de léthargie depuis 40 ans. Il a dû oublier les droits civiques et tout le reste, et croire que c’était Martin Luther King le président. Il nous a fait le coup des champs de coton. Je vous promets que c’est vrai. Entendant Aretha Franklin, il l’a comparée aux esclaves qui chantaient dans les plantations. Oui, comme vous disiez, sur TF1, ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait ! Et puis, quand même, Obama, il avait une invitée de marque. La Madone en personne, il avait convoqué, ou elle s’était convoquée, peut-être. Marie-Ségolène. Oui, la nôtre. Enfin, celle des socialistes. Elle était là-bas aussi. Tout en finesse, comme on la connait. Il a gagné, Barack, simplement parce qu’il lui a piqué ses idées à elle. Des idées tellement bonnes qu’elles l’ont amenée en 2007 à la victoire que vous savez. Faut dire, du 53 à 47, c’est une très belle victoire, en effet, sauf que là, c’est l’autre en face qui avait gagné. Mais bon, là non plus, on ne va pas chipoter. Ils vont encore nous dire qu’on est mauvais joueurs. Donc, en invitée d’honneur Ségo (pas dans la tribune aux premières loges non plus, fait pas pousser, Marie-Ségolène, les Étatsuniens, ils doivent la prendre pour une espèce de chanteuse folklorique de Poitou-Charentes, ce genre…). Et notre président, au fait ? Il était où donc celui-ci ? Ben justement, il n’y était pas. Pas invité ? Pas le temps ? Entre toutes les cérémonies de vœux aux z’uns et aux z’autres, il est très pris ces temps-ci. Mais va savoir, ça nous l’a rendu chiffon, notre Nico de ne pas y être, que pour une fois, ce ne soit pas sur lui que soient braqués les projos. Président de l’Europe, il veut être, autant dire président du Monde, ou quasi. En tous cas, il nous a fait une petite crise de jalousie, comme un petit dernier qui voudrait bien qu’à chaque anniversaire ce soit lui qui reçoive les cadeaux. Vous l’avez entendu ? Ses impressions sur l’arrivée d’Obama ? « On a hâte qu’il se mette au travail et qu’on change le monde avec lui… » Fermez le ban ! Il y a des gars, ils n’ont aucune retenue. Nous, c’est un de ceux-là qui nous représente, partout dans le monde. Obama, il est prié de cesser ses petites fantaisies, et de se mettre à potasser les dossiers. Et que ça saute ! Non mais des fois ! Par chez nous, la seule rigolade qu’on se permette, c’est de se balader à Eurodisney avec la chérie du moment, et un chtit jogging de temps à autre. (Tiens, pendant qu’on en parle, le jogging, ça fait un moment qu’on ne l’a pas vu en short, il n’a plus la pêche, depuis que Carla est entrée au Palais, ou quoi ? On n’ose pas imaginer d’autres causes, ce ne serait pas poli.) Donc, voilà Barack sommé de se mettre au turbin et d’accepter de bosser avec nous, enfin avec LUI, avec sa grandeur. Alors justement, on se demandait hier soir, comment ils vont les trafiquer maintenant les clichés de Nico the First à côté du nouveau First Man in the World ? Parce que là, question taille, va y avoir du boulot ! 

brigitte blang pg57

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Et Rama Yade, qui était sur le plateau, elle a dit quoi, Rama? Rien. Rien du tout. C'est beau la solidarité. C'est beau aussi la conscience poussée à ce point-là...
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents