Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


il est partout!

Publié le 18 Janvier 2009, 01:23am

Catégories : #pas content et on le dit!

Billet d’humeur

Au cœur d’un week-end pluvieux, nous voilà encore titillés par ce sentiment de déjà-vu. Mais où et quand avons-nous entendu ces mots, avons-nous décelé cette impatience, ce tic scapulaire récurrent ? Hier ? Avant-hier ? Vous êtes sûrs ? Si vous le dîtes… Ce qui est certain, c’est que ce type envahit nos écrans, nos radios, nos loisirs, en gros. Pas de jours où on ne le découvre au détour d’un journal, au milieu d’une page, à la fin d’une émission d’humour. Il y a même des jours où on se dit : « Mais qu’est-ce qu’ils pourraient bien nous raconter, s’il n’existait pas ? » Du pain bénit. Enfin, bénit, peut-être pas pour tout le monde, parce que vraiment, là, il en fait. D’abord, cette nouvelle mode de se trimballer dans toute la France pour distribuer ses vœux à tous les corps de métiers. Du Sud au Nord, puis d’Est en Ouest, il vient au plus près, certains trouvent ça sympa, costaud, courageux, même avons-nous entendu… Courageux, de venir dire aux syndicalistes de la SNCF qu’ils sont des rigolos, des terroristes presque (eh oui, puisqu’ils prennent en « otages » les gentils usagers qui n’y sont pour rien)? Courageux d’exiger d’une entreprise nationale qu’elle présente des excuses pour fait de grève (autant dire qu’on range ce droit-là au rayon des fautes. Oui, j’ai honte, j’ai fait grève, je vous en demande pardon… Mille et mille fois… Non, pas sur la tête !) ? Courageux de sous-entendre que ses prédécesseurs n’en ont pas fichu une rame pendant leurs mandats, puisque n’est-ce pas, l’important n’est pas tant de beaucoup travailler que de beaucoup le faire savoir ? Courageux de supprimer le juge d’instruction, instituant ainsi de facto une justice de riches et une justice de pauvres, simplement parce que notre président ne prise pas trop cette profession-là? Voilà ! J’ai dit ! Et que ceux qui ne sont pas contents aillent se rhabiller…  De bizarres relents, non ?  Courageux de repousser au mois d’avril la revalorisation des retraites, et pour cacher la tache, faire semblant de gronder très-très fort les méchantes banques qui s’en mettent plein les tiroirs-caisses, sur le dos des moutons de service ? Courageux de remanier un gouvernement de copains, pour en faire un gouvernement de plus que copains, au moment où tout le monde a les yeux fixés sur le Proche-Orient et sur les effets de la crise ? Ça va changer quoi, ce jeu de chaises musicales ? Trucmuche prend le fauteuil de Tartempion, qui lui-même hérite du bureau de Tartemolle. Ça c’est de la nouvelle qu’elle est bonne ! Eh bien, va pour courageux, si ça peut leur faire plaisir ! Ce n’est pas ce petit point de vocabulaire qui va nous désarçonner. Par contre, les mots « otages », « fainéants », ça, ça nous cause, et drôlement, même. Ce qui nous reste à faire ? Lui montrer qu’on n’est pas contents, être dans la rue, dans les meetings, dans les colloques, dans les rassemblements de tous ordres, sur tous les fronts, à commencer par le 29 janvier, être nombreux, très nombreux, très très nombreux, et exiger qu’il en tienne compte, même s’il continue à penser qu’en France, quand il y a une grève, personne ne s’en aperçoit. Lui chanter, que oui, décidément, le souverain, dans une République, c’est le peuple, c’est vous, c’est nous, et au besoin, même reprendre un autre refrain « Tout ça n’empêche pas Nicolas qu’la Commune n’est pas mo-o-o-rte ! »  

brigitte blang PG57

(image gentiment trafiquée par le magicien du PG en Moselle!!!)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents