Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


solidaires

Publié le 8 Janvier 2009, 00:01am

Catégories : #ailleurs

Le PG a signé cet appel en soutien au peuple bolivien et aux changements qu’il veut mettre en œuvre.


SOLIDARITE avec la BOLIVIE à l’initiative du collectif national de solidarité avec la Bolivie

SAMEDI 17 JANVIER de 17h à 22h

complexe sportif Nelson Mandela

La Plaine Saint Denis (93)

Le peuple de la Bolivie aura à se prononcer le 25 janvier prochain par voie de référendum sur la Nouvelle Constitution Politique d’État (NCPE) ainsi que sur la nouvelle loi fixant les limites de la propriété de la terre. L’élection d’Evo Morales à la présidence de la République en 2005, est directement liée à la promesse de convoquer une assemblée constituante destinée à refonder à partir de nouvelles bases, la constitution du pays. Trois ans après, les Boliviens ont donc l’opportunité de déterminer l’avenir qu’ils veulent pour les hommes et femmes de leur pays. Conscients de l’importance de ce référendum, nous voulons exprimer notre soutien au peuple et au gouvernement boliviens par une journée de solidarité le samedi 17 janvier prochain, au cours de 5 heures pour la Bolivie. Cette initiative (film, partie musicale, exposition, débats) se déroulera au complexe sportif Nelson Mandela, 6, av. Francis-de-Pressensé, La Plaine-Saint-Denis (93) de 17h à 22h.

Le processus de changement promu par les dépossédés et oubliés de toujours- travailleurs, peuples originaires, cocaleros, jeunes, paysans, femmes, n’a pas été facile. Avant la victoire d’un gouvernement en grande partie issu des mouvements sociaux, l’oligarchie qui a gouverné le pays s’était appropriée ou avait livré aux étrangers la plupart des ressources naturelles du pays. Les politiques néfastes de pillage des gouvernements antérieurs ont eu notamment comme conséquence la « guerre de l’eau » à Cochabamba en 2000, ou la « guerre du gaz », en 2003. Ce sont ces mouvements sociaux qui ont conduit à l’élection du Président Evo Morales.

Pour parvenir au référendum du 25 janvier le gouvernement, les membres de l’assemblée constituante ainsi que les mouvements sociaux qui luttent pour une nouvelle Bolivie, ont eu à faire face aux agressions de caractère fasciste comme les violences racistes perpétrées le 24 mai à Sucre ou encore celles qui le 11 septembre dernier ont provoqué le massacre de plusieurs dizaines de paysans Indigènes dans le département de Pando. La politique ouvertement sécessionniste promue par les préfets des départements situés à l’est du pays (connus sous le nom de « Média Luna ») ; la participation du représentant de Washington en étroite collaboration avec l’Agence pour le Développement (USAID) et la (DEA) Drug Enforecement Agency à des activités visant à la déstabilisation du gouvernement populaire, ainsi que la haine raciste et réactionnaire des classes riches du pays, ont montré que celles-ci défendront leurs privilèges par tous les moyens à leur portée.

Face à cette situation, nos voix solidaires doivent se faire entendre et il est nécessaire de manifester notre soutien au peuple bolivien et aux changements qu’il veut mettre en œuvre.

Mobilisons-nous en soutien au changement social et démocratique en Bolivie

Solidarité avec le peuple et le gouvernement boliviens

Contre le séparatisme et le racisme

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents