Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


des nouvelles de l'Europe

Publié le 28 Décembre 2008, 00:00am

Catégories : #europe

Une bonne nouvelle, quand même…

 

Par Francis Wurtz, eurodéputé

 

Pour cette dernière chronique de l’année, je souhaitais commenter quelque nouvelle européenne encourageante. Bon, c’est sûr qu’il faut la chercher ! La crise financière est loin d’être jugulée malgré la pluie d’euros censée éteindre l’incendie. Les banques continuent de découvrir des « produits toxiques » dans leurs comptes. Et surtout, la récession se propage, avec son corollaire : les vagues de suppressions d’emplois. Cela va des pays les plus fragiles de l’Union européenne – Hongrie, pays baltes, en très grande difficulté – jusqu’à l’économie la plus puissante des 27, l’Allemagne, où les prévisions sont alarmantes, vraisemblablement le pire recul enregistré depuis la création de la République fédérale. Et, quoi qu’on nous ait dit jusqu’alors, la France ne fait pas exception : l’INSEE évoque, pour le premier semestre 2009, de 169 000 à 214 000 emplois menacés !

Alors peut-on, néanmoins, trouver dans cette meule de foin pourri quelques belles aiguilles annonciatrices d’autres possibles ? Eh bien, oui ! Par exemple, ce qu’il vient de se passer à Strasbourg, tant dans la rue que dans l’hémicycle parlementaire, avec le projet de directive sur le temps de travail. Revenons sur quelques détails intéressants de cette affaire. D’abord, qui est responsable de ce projet digne du capitalisme de Manchester : faire travailler les gens 65 heures par semaine alors qu’il y a… 90 ans, l’Organisation internationale du travail avait fixé à 48 heures la limite hebdomadaire au- delà de laquelle elle estimait « excessif » l’effort demandé au travailleur ? C’est le Conseil, autrement dit les représentants des gouvernements de l’Union européenne. Précision : jusqu’à il y a peu, une minorité de blocage au sein de ce conseil avait gelé ce projet pendant plusieurs années. Et qui a permis de débloquer ce dossier scandaleux ? La France, après l’élection de Nicolas Sarkozy, et l’Italie, après le retour de Berlusconi…

La Commission européenne avait, elle, soutenu le projet sans sourciller, y compris son commissaire (PSE) aux Affaires sociales, M. Spidla. Une majorité de parlementaires en a finalement décidé autrement : exactement 28 de plus que la majorité qualifiée requise. Autrement dit, chaque pression sur tel ou tel député hésitant aura compté ! La très bonne coopération entre le mouvement syndical européen et un certain nombre de parlementaires progressistes aura porté ses fruits, de même que la sensibilisation, pays par pays, des citoyens européens. Comme quoi, mieux vaut savoir qui on élit dans cette assemblée, qu’on dit si souvent, à tort, sans pouvoir…

Autre précision : le résultat aurait pu être meilleur encore. Au lieu de repousser une partie, la pire, certes, du projet du Conseil, il aurait mieux valu le rejeter dans son ensemble, comme le proposait le premier amendement de notre groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE-GVN), qui ne fut malheureusement pas adopté. S’il l’avait été, ce projet de directive scélérat aurait été définitivement  enterré, alors que, dans le cas présent, une négociation doit s’ouvrir entre Parlement et Conseil pour tenter de trouver un compromis. Vigilance donc. Mais les élections approchant, je suis optimiste à cet égard.

Justement, évoquant le scrutin européen du 7 juin prochain, si important dans le contexte actuel, je vois une excellente  nouvelle dans l’accueil chaleureux et massif des délégué (e)s au 34e Congrès du PCF à la stratégie offensive de constitution d’un front progressiste européen, adoptée par ce parti pour créer une dynamique populaire favorable à des changements profonds des politiques et des structures de l’Union européenne !

Sur ce, nous avons toutes et tous droit à un peu de repos et j’espère, de bonheur. Bonnes fêtes à vous, ami(e)s lecteurs et lectrices !

photos pg 57

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents