Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


entre copains, on s'épaule

Publié le 13 Décembre 2008, 00:01am

Catégories : #un petit tour chez les socialistes

UMP et PS d’accord au Sénat pour aider l’école privée

Pauvres camarades socialistes. Ils foncent en klaxonnant sur tant de murs ! Hier soir au Sénat. La droite présentait une proposition de loi pour pérenniser un avantage annuel de 250 millions d’euros pour l’enseignement primaire privé. Cet avantage venait d’un amendement voté en 2004 à l’initiative désastreuse de Michel Charasse qui s’est lourdement fourvoyé en la circonstance. Mais à deux heures du matin et au vote à main levée l’affaire était passée sans faire de bruit avant de provoquer un désordre et des abus gigantesques. Hier soir c’est la surprise : les sénateurs socialistes ont choisi de voter pour cette proposition de loi UMP du sénateur Jean-Claude Carle. Pourtant à deux reprises le groupe socialiste avait présenté des propositions de suppression pure et simple de cette disposition. Hier soir, sous couleur de «compromis», de «paix scolaire», de sérénité et autres arguties de droite banales en la matière, le groupe socialiste a voté la proposition de loi de la droite. Bien sûr nous nous y sommes opposés avec le Groupe «communiste, républicain et citoyen et des sénateurs du Parti de gauche ». Mais quel crève-cœur de voir le PS en soutien d’une telle loi! Si les principes ne sont plus rien pour ce parti qu’au moins le contexte l’éclaire! Car pendant ce temps, la saignée de l’école publique continue. Les lycéens, les parents d’élèves et les enseignants ont raison de se révolter comme ils le font par des manifestations et des actes de protestation! Ils s’opposent à juste titre à la réforme du lycée. Elle n’a qu’une signification: faire des économies sur le dos de ceux qui n’ont que l’enseignement public pour apprendre et réussir. C’est l’avenir du pays qui est mis en danger. Ne croyez pas que cette question n’a pas de rapport avec la précédente. Car cette politique d’appauvrissement de l’enseignement public s’accompagne cyniquement d’une aide discrète mais constante à l’enseignement privé. Exemple dans l’enseignement professionnel: 56 lycées professionnels publics ont été fermés par la droite depuis 2002 dont 16 rien qu’en 2007-2008 et 80 classes ont été fermées dans le public. Pendant ce temps, 244 classes ont été ouvertes dans les lycées professionnels privés et 7 ouvertures de lycées professionnels privées ont été autorisées par le gouvernement rien qu’en 2007-2008 (selon les chiffres du Ministère de l’Education nationale – Repères et Références statistiques, édition 2008). Riposter est un devoir. J’appelle évidemment à un soutien protecteur des jeunes qui sont en action.

 jean-luc mélenchon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents