Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


congrès... ça bouge enfin!

Publié le 6 Septembre 2008, 23:00pm

Catégories : #un petit tour chez les socialistes

Au PS : Trait d’Union défend son nom en rencontrant les représentants de « Reconquêtes » et de « Changer ! »

 

Nous avons enfin rencontré -avec nos camarades de Forces Militantes- les représentants des contributions Reconquêtes et Changer. Voici le compte-rendu de nos échanges.



Vendredi 5 septembre au matin s’est tenue la première rencontre officielle entre le regroupement opéré par nos deux contributions et celui des contributions Hamon-Emmanuelli et Lienemann-Quilès.


C’est une rencontre que nous demandions de longue date. Le principe en avait été accepté par Benoît Hamon à la Rochelle, après l’annonce par Trait d’Union et Forces militantes d’une « motion commune capable de représenter le point de vue de la gauche du parti dans ce congrès ».

La délégation de Trait d’Union et Forces militantes était la suivante : François Delapierre, Marc Dolez, Pascale Le Néouannic, Danielle Simonnet, Robert Spizzichino. La délégation de « Reconquêtes » et « Changer ! » comprenait Anne Ferreira, Frédéric Hocquart, Emmanuel Maurel, Roberto Romero et Benjamin Vételé.

Les deux délégations ont constaté de fortes convergences de fond entre leurs contributions. Elles estiment que ces convergences rendent possible la rédaction d’une motion commune.
Pour notre part, nous avons réaffirmé l’urgence qu’il y a à engager le processus d’une motion commune, alors que partout se tiennent les réunions de présentations des contributions, que le dépôt des motions aura lieu dans moins de trois semaines et que nous tenons à ce que la rédaction de notre motion procède d’un travail collectif, sérieux et transparent.

Malheureusement, nous avons constaté que nos interlocuteurs des contributions Hamon-Emmanuelli et Lienemann-Quilès ne sont pas pour l’heure en mesure de définir le périmètre politique dans lequel ils s’inscrivent. Ils souhaitent en effet poursuivre les discussions engagées avec plusieurs dirigeants de l’actuelle majorité du PS. Ils viennent par exemple d’adresser un courrier mettant en avant 6 axes politiques à l’ensemble des 21 contributions en débat.

Même si nous ne la partageons pas, nous respectons la démarche de nos camarades. Pour notre part, nous estimons que la lecture des contributions indique les regroupements possibles et il ne nous viendrait pas à l’idée de nous adresser sur un même plan à toutes les contributions. Nous avons expliqué que nous ne participerions pas à un regroupement dont on sait par avance qu’il nous empêcherait de porter le point de vue de la gauche du parti dans ce Congrès. Par exemple, nous savons qu’il est impossible de faire endosser le refus sans ambiguïté de toute alliance avec le Modem à des dirigeants, aussi estimables soient-ils, qui ont mis ces alliances en pratique lors des dernières élections. De même nous savons qu’il serait impossible de défendre le retrait des troupes françaises d’Afghanistan avec des camarades, aussi talentueux soient-ils, qui combattent cette perspective et considèrent que les Etats-Unis sont nos meilleurs alliés. De la configuration du rassemblement dépendra donc le contenu du texte déposé et pour notre part nous ne sommes pas disposés à renoncer à porter les idées de la gauche du parti même contre l’espoir de participer à la future majorité issue du Congrès.

Trait d’Union et Forces militantes continuent à espérer que cette situation se dénouera positivement, ce qui nous permettrait d’élargir le cadre de travail que nous avons mis en place pour la rédaction de la motion commune. Dans les prochains jours nous ne ménagerons pas nos efforts pour y parvenir. D’abord en nous efforçant de politiser le Congrès, afin que les divergences politiques entre socialistes soient assumées, portées devant les militants et que la confusion des débats actuels se dissipe. Ensuite en continuant inlassablement de
défendre le rassemblement des gauches du PS. Mais le temps presse si nous voulons changer le cours désastreux qu’a pris pour l’heure le Congrès socialiste.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Au moins c'est clair et ça met du baume au coeur. A tous les socialistes de défendre ces positions de bon sens. Alain
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents