Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


émir est un peu chiffon!

Publié le 29 Août 2008, 23:01pm

Catégories : #un petit tour chez les socialistes

C'est pas parce qu'on fait de grandes manœuvres qu'on est un grand homme

 

Où est le PS ?

Voilà en somme la question qui nous est posée par nos concitoyens sur « le terrain » comme on dit. Même si cette question est partiellement injuste puisque le PS a tout de même mené quelques batailles ces derniers temps notamment en déposant une motion de censure contre le gouvernement sur l'Afghanistan bien avant les évènements récents. Cet intermède de lucidité socialiste cache mal le malaise des militants par rapport à ce qui ressemble plus au bal des hypocrites qu'au premier parti d'opposition même en plein congrès. Les différentes personnalités du PS devraient au contraire dans ce genre de période faire la course à l'échalote à qui s'opposera le plus vigoureusement à Sarkozy.

 

  On ne peut tout de même pas mettre tout le monde dans le même sac en cette rentrée. Il y a en effet à distinguer au PS ceux qui sont uniquement dans des manœuvres tactiques des autres. En général les premiers sont candidats à quelque chose. Commençons par l'ami Arnaud passé en quelques semaines de Hamon-Bartolone-Cambadélis à Aubry-Bartolone-Cambadélis puis à Aubry-Moscovici pour finir avec juste Mosco. En faisant ce genre de grands écarts permanents les « éléphanteaux » comme on les appelle donnent davantage l'allure de conseillers généraux à la recherche d'une investiture que de futurs leader de l'opposition sans vouloir insulter les centaines de conseillers généraux qui se battent sur le terrain.

 

  Ce que je veux dire par là, c'est que notre parti n'est pas à la hauteur de la période car tout le monde fait comme si nous étions dans une période normale alors qu'elle est exceptionnelle et que c'est tout simplement l'avenir de la gauche qui est en jeu. Nicolas Sarkozy, malgré son impopularité peu dès lors déroulé sa politique sans trop de problème et même de temps en temps en ayant le soutien bienveillant de notre camarade Valls dont on se demande encore pourquoi il n'est pas encore sous-secrétaire d'Etat aux chiens écrasés.  

 

  La médiocrité ambiante est semble-t-il contagieuse puisque même en « province » les attitudes de faux-tacticiens vrais capitulards se lisent dans les photos du nouveau trombinoscope du Conseil Régional.

Je vais m'arrêter là car la colère n'est pas bonne conseillère.

 

  Sinon, il y a tout de même une contribution qui veut relever la tête du soldat socialiste, ça s'appelle « Reconquêtes » et c'est vachement bien.

émir deniz (mon copain de NPS 57)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bon, les gars, nous voilà au moins trois (avec JuanK et Alain). Ça devrait suffire pour créer un nouveau courant au parti, on est même largement surnuméraires, non?!!! Alors, au boulot, Reims, c'est juste au bout du tunnel, à droite, bien sûr!
Répondre
F
JuanK Que le bon sens et la conscience socialiste puissent t'entendre. Alain
Répondre
J
Oui enfin il faut tout de même admettre qu'actuellement le seul rassemblement opéré de façon claire et sur des bases politiques est celui de MELENCHON-DOLEZ....en espérant qu'HAMON (reconquêtes) sorte de son jeu tactico congréso socialo.....et s'assume vraiment de gauche comme il le dit en rejoignant ce rassemblement de la gauche du PS
Répondre
B
On est bien d'accord, Alain, comme souvent. Les autres contrib de gauche (Filoche, Dolez, Mélenchon, et même Utopia) sont très fréquentables également. On sait ici mon choix, et chez toi, on connait le tien!
Répondre
F
Colère bien partagée, le PS souffre de deux mots qui le conduiront à la perte : il n’a pas de ligne politique de gauche claire à proposer aux électeurs donc il propose des nuances à Sarkozy et non pas une rupture, il élimine les dirigeants ayant les capacités et l'expérience au profit des marionnettes fabriquées par les médias ce qui assure à coup sur la victoire de la droite. Ceci dit Reconquêtes n'est pas la seule contribution digne d'intérêt à la gauche du parti, son gros défaut et de ne pas choisir entre la droite et la gauche et de vouloir rééditer la catastrophique synthèse du Mans. Alain
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents