Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


les cadres, à présent...

Publié le 10 Août 2008, 23:12pm

Catégories : #syndicats

La droite accélère la régression sociale !!!

 

La majorité de droite de l’Assemblée nationale, en accord avec le gouvernement, vient de porter un nouveau coup fatal aux 35 heures. Et cette fois-ci, ce sont les cadres qui sont visés par la remise en cause des 218 jours forfaitaires annuels de travail.

Après avoir berné les ouvriers, employés, fonctionnaires… qui, faute d’augmentation de salaires et donc de pouvoir d’achat, se sont vus « octroyer » une valorisation des heures supplémentaires effectuées et du nombre autorisé avec bien évidemment l’exonération de cotisations sociales en prime pour les employeurs, (tant pis pour les régimes sociaux !), la droite s’attaque maintenant aux cadres. Et les députés de la majorité vont plus loin que précédemment. Sachant que les heures supplémentaires des salariés n’ont pas bougé de volume mais ont permis de coûter moins cher aux patrons, les parlementaires UMP fixent à 235 jours le nombre de jours travaillés pour les cadres. 17 jours de plus qu’actuellement quand ils avaient 11 jours de réduction forfaitaire annuel de temps de travail. Alors, où est l’erreur ? Les 6 jours manquant sont les jours fériés et chômés qui ne seront plus décomptés. Fini, le 14 juillet, le 15 août, le 25 décembre, le 1er janvier etc.

L’idéologie de la droite, telle que la proclame le Premier Ministre, conduit à ignorer les résultats obtenus avec la réduction du temps de travail et notamment en ce qui concerne les cadres : gains de productivité, réduction du stress… Nombre d’employeurs d’entreprises employant à majorité des cadres tombent des nues. Peu importe pour le pouvoir en place si ce projet va à l’encontre des bons résultats économiques. Le but de la manœuvre est de faire du dumping social par des accords d’entreprise afin de réduire les droits des salariés et d’aligner ainsi notre système social par le bas.

Le MARS-Gauche Républicaine soutient les cadres concernés qui ne peuvent que rejeter cette régression sociale. Nous partageons le courroux des organisations syndicales qui voient là le mépris dans lequel elles sont tenues par le pouvoir en place. La monarchie absolue en somme.

 Cette régression sociale, qui nous ferait passer du 21ème siècle à la 1ère moitié du 20ème siècle, ne peut pas rester sans réaction. Le MARS-Gauche Républicaine l’appelle de ses vœux. Il favorisera et participera à cette mobilisation.

Chevilly-Larue le 11 juillet 2008


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents