Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


pour tout bagage... il a 100 ans !

Publié par Brigitte Blang sur 24 Août 2016, 00:00am

Catégories : #un peu de ciné - de lecture - de culture

pour tout bagage... il a 100 ans !

100 ans ? Pas raisonnable, n'est-ce pas ? Et pourtant si.

On se demande ce qu'il aurait bien pu dire de cette époque que nous vivons, là, en ce moment.

Retrouvé au fil de mes promenades dans les chansons des uns et des autres ce petit morceau de bonheur, en hommage à celui qui fut de tous les temps, de toutes les époques, de tous les combats… en un mot, Léo. C'est Romain Didier qui a fait celle-ci, bien avant les autres, ceux qui croient que de gueuler « Avec le Temps » ça suffit pour aimer le bonhomme. Lisez-la, vous verrez tout y est: le Quartier latin, Baudelaire et les jolies mômes…

Tiens, justement, en parlant de Baudelaire, Jean-Louis Murat, qu'on n'attendait pas obligatoirement là, chante des textes des « Fleurs du Mal » mis en musique par Léo. Eh bien, c'est plutôt réussi. Et comme le garçon, cadeau !, a de bien jolis yeux, on est forcément conquis(e)!

Dîtes, ça vous a frappé aussi, cette tendance qu'on a tous à dire « Léo » ? C'est le seul, non, qu'on appelle comme ça par son petit nom ? Curieux quand même, comment on s'approprie les gens, leur vie, leur nom, comme s'ils étaient de la famille... Étrange... D'autres suivront, comme celle de Jonasz, demain ou plus tard, on verra.

Avec toi, tout s'en va vau-l'eau.
Qu'est ce qu'il nous reste à la télé ?
Dans une époque qui joue mollo,
Qui c'est qui va venir gueuler,
Depuis que t'es parti, Léo,
Français toscan de Monaco ?

Avec toi, tout s'en va tempo.
Pour faire danser les jolies mômes,
Y a du funky, y a d' la techno
Mais pour soigner les hématomes,
Depuis que t'es parti là haut,
Français toscan de Monaco.

Avec tes airs de chien hurlant,
Tes tics d'amour sur ton museau,
Ton éternel regard beuglant
D'animal blessé dans un zoo,
T'es encore là pour dix mille ans.
Tu gueules encore sur les Franco
D'une autre race, d'un autre clan,
Français toscan de Monaco.

Avec toi tout s'en va vau-l'eau.
Du fond de ton quartier latin,
Les poètes rêvent aux deux Mac'Do.
Avec le temps, un monde s'éteint
Qu'on rallumera juste en philo,
Français toscan de Monaco.

Avec toi, tout s'en va catho.
Les albatros riment pour du fric.
Les Baudelaire meurent sur un bateau
Nommé religion cathodique
A l'heure du tirage du loto,
Français toscan de Monaco.

Avec tes airs de chien hurlant,
Tes tics d'amour sur ton museau,
Ton éternel regard beuglant
D'animal blessé dans un zoo,
T'es encore là pour dix mille ans.
Tu gueules encore sur les Franco
D'une autre race d'un autre clan,
Français toscan de Monaco.

Avec toi tout s'en va vau-l'eau,
Comme une manif qui s'effiloche,
Comme un slogan sur calicot
Qu'on replie en huit au fond d' sa poche,
Depuis que t'es parti là-haut,
Français toscan de Monaco,

Français toscan de Monaco...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents