Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le blog de brigitte blang

l'actualité politique vue par une militante du parti de gauche.


Merci monsieur Meyer, mammifère omnivore !

Publié par Brigitte Blang sur 28 Novembre 2015, 12:34pm

Catégories : #un peu de ciné - de lecture - de culture

Merci monsieur Meyer, mammifère omnivore !

Ce jour où la radio te fait le magique cadeau de te passer un air d’enfance.

Ce midi, Philippe Meyer nous a offert la chanson "Au-devant de la vie..."

Chez vous, je ne sais pas, mais chez moi, enfin chez nous, vivait un papa qui chantait en se rasant. Parfois, des airs d'opérettes, ou d'opéras même. Je me souviens d'une traduction improbable de Madama Buterfly, où le "bel die" devenait étrangement "Sur la mer calmée...". Va comprendre !

Et puis, soudain, celui-là se pointait.

Ça disait à peu de choses près que notre pays allait vers le soleil levant, vous voyez bien, c'était 36, les AJ, et les Éclaireurs de France faisaient la pige aux scouts cathos ! Et donc, il était question d'une blonde qui devait écouter les fabriques et les trains, et autres joyeusetés du même tonneau.

Quand même, excusez du peu, la musique, ce n'était rien d'autre que Chostakovitch. … Il l’avait écrite pour le film de Youtkévitch et Ermler : Contre-plan, en 32. elle deviendra LE symbole du Front Populaire. Ah on savait vivre, à gauche, dans ce temps-là !

Cette chanson-là, elle ne m'a jamais quittée. Elle fait avancer mes pieds sur les sentiers de randonnée des montagnes proches ou lointaines, ou dans les dunes des déserts. Elle me donne le courage qui parfois manque en milieu d'étape.

L'entendre ce midi, au milieu du repas, ça m'a inondée d'espoir, comme les petits gars de 36, ceux qui nous ont montré le chemin. Ça m'a aussi fait monter l'eau aux cils. Mais j'ai repris le refrain, à tue-tête : « Debout ma blonde, chantons au vent... »

Alors, pour notre papa, qui sifflait et chantait en se rasant (et se coupait parfois !), merci monsieur Meyer. Il vous sera beaucoup pardonné, pour ce moment de grâce.

brigitte blang


Ma blonde, entends-tu dans la ville
Siffler les fabriques et les trains ?
Allons au devant de la vie
Allons au devant du matin

{Refrain:}
Debout ma blonde! Chantons au vent!
Debout amie
Il va vers le soleil levant
Notre pays!

Et nous saluerons la brigade
Et nous sourirons aux amis
Mettons en commun camarades
Nos plans, nos travaux nos soucis

Amie l'univers nous envie
Nos cœurs sont plus clairs que le jour
Allons au devant de la vie
Allons au devant de l'amour

La joie te réveille ma blonde
Allons nous unir à ce chœur
Marchons vers la gloire et le monde
Marchons au devant du bonheur

Dans leur triomphante allégresse
Les jeunes s'élancent en chantant
Bientôt une nouvelle jeunesse
Viendra au devant de nos rangs

{au Refrain}

Paroles: Jeanne Perret. Musique: Dimitri Chostakovitch
(note: Chant des « Auberges de Jeunesse » nées avec le Front Populaire)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents